Avertir le modérateur

« Là où je rêve d'aller... | Page d'accueil | Rue de l'Aqueduc et alentours (75010) »

dimanche, 06 janvier 2008

Si Robert Doisneau m’était conté…

« J’prends des tonnes de photos, c’est la faute à Doisneau… » ! En fait, c’est plutôt la faute au numérique.

Je possède depuis quelques jours un nouveau jouet rose fushia qui, outre le fait d’être trop mignon, sert également à flasher tout ce qui bouge ! J’ai peu insisté sur les portraits : famille, amis et My Man se sont vite agacés de servir de cobayes, et les Autres ne sont pas assez beaux.

Lasse de photographier mes vêtements, mon maquillage et mes accessoires (sacs, bijoux, souliers vernis et « chaussettes rouges et jaunes à petits pois »), je prends conscience de la nécessité de donner du sens à chaque tirage. Mais comment donner du sens quand on n’a aucun savoir-faire et que l’on choisit son matériel en fonction de son design? Une fois encore, mon cerveau en perpétuel bouillonnement créatif me montre la voie : « De Paris que tu aimes à la folie, collectionnes les images les plus jolies ». Voici donc les premiers clichés de ma première composition picturale, « My Black and White Paris ».

1462aa1504ac73b4db8a2cc3e4fd3b65.jpg
82361b411c56b876365db2bbdd8ba262.jpg
Rendez-vous sur Hellocoton !

18:35 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monuments, paris, photos, robert doisneau |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu