Avertir le modérateur

« La Tour Saint Jacques tombe le haut | Page d'accueil | Galerie ambulante »

jeudi, 06 mars 2008

SPAris-plage à la piscine Edouard Pailleron

Mon unique séjour en thalassothérapie remonte à des temps si reculés, que le souvenir de cette escapade génératrice de bien-être s’effacera bientôt de ma mémoire. J’ai failli renouveler l’expérience il y a peu, mais un incident de parcours a compromis mes projets. J’ai alors perçu cette annulation comme un signe du destin, me mettant en garde contre les dangers des soins aquatiques à prix exorbitants…

Grâce aux vertus salvatrices du temps qui passe, je fais doucement le deuil de ces quelques jours de volupté, désormais relégués au rang de fantasme, pour une durée indéterminée (voire même pour l’éternité). Et surtout, je compense à grand renfort de longueurs de brasse de la Piscine Edouard Pailleron.

Le cadre est particulièrement agréable, l’établissement ayant été entièrement rénové, tout en conservant le style Art Déco d’origine (façade extérieure, cabines en galeries hautes autour du bassin, intérieur habillé de céramique, bâtiment revêtu de briques de parement). Cette remarque architecturale peut être un détail pour vous, mais pour moi elle veut dire beaucoup, car je suis une fan absolue du courant artistique des années 30. Certes, je ne bénéficie ni du grand air, ni des massages entre des mains expertes, ni des enveloppement de boue. Mais je profite du grand bassin pour patauger, de pauses oisives dans le jacuzzi et de séances de sudation au sauna. Et j’éprouve malgré tout une grande satisfaction pendant et après chaque passage dans ce spa de proximité très bon marché.

La cerise sur la gâteau, c’est quand je parviens à me retrouver seule occupante des lieux, comme si l’espace tout entier m’appartenait. Privilège inestimable, dont je n’aurais jamais bénéficié en dépensant des fortunes à l’Hôtel Thalasso Royal Barrière de La Baule. C’est bien la preuve que je parviens sans effort à me passer du superflus… momentanément du moins !

Rendez-vous sur Hellocoton !

07:45 Écrit par Sheily Parisienne dans Ne pas manquer! | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : loisirs, piscine, natation, edouard pailleron, paris |

Commentaires

Ta description est tentante, dis donc !!!

Écrit par : fanette | jeudi, 06 mars 2008

Bienvenue parmi les prolos Sheily ! Prochaine étape dans ta transformation : la piscine de Bar-sur-Aube, dans l'Aube donc...là où jadis nous aimions à patauger, mes camarades briennois et moi même (contraints et forcés par M. Malisse et M. Beissière, respectivement chefs du CE1 et du CE2)....

Nostalgie, quand tu nous tiens...

http://theabiadventuresshow.wordpress.com/

Écrit par : Aurore | jeudi, 06 mars 2008

Quel magnifique voyage en perspective... Je m'en réjouis d'avance!

Écrit par : sheily | jeudi, 06 mars 2008

Pour info, Fanette, la piscine ferme à minuit le vendredi et le samedi soir. Mais ça se transforme en piscine-dating pour bobos soucieux de leur apparence physique!

Écrit par : sheily | jeudi, 06 mars 2008

Cool ! Dès mon retour en France j'y cours ! Ici je me nourris quasi exclusivement de fruits et de soupe Miso alors moi aussi j'irai montré les vertus de la diet à qui voudra les voir, chez M. Edouard Pailleron...

Great...

Écrit par : Aurore | jeudi, 06 mars 2008

Y'aura battle, alors!
Kiss kiss

Écrit par : sheily | jeudi, 06 mars 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu