Avertir le modérateur

« Galerie ambulante | Page d'accueil | La Butte Bergeyre : la butte qui échappa aux Buttes »

samedi, 08 mars 2008

Journée de la femme

Il a fallu qu’un homme, attendri par mes larmes,

Trouble ma solitude et soudain me désarme.

Imperceptiblement, il a pris le contrôle

De mon esprit rebelle. J’ai détesté ce rôle

D’objet manipulé. Puis j’ai osé livrer

Mon âme à l’être aimé. Seigneur, j’étais paumée.

J’ai surmonté ma peur de me laisser guider,

J’ai vaincu le démon qui venait me hanter.

Et puis un beau matin, debout devant la glace,

J’ai souri au visage qui souriait en face.

Ce reflet tant haï s’illuminait d’une flamme:

Il a suffit d’un homme, pour que je devienne femme.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15:05 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : poésie, poème, femme, journée mondiale de la femme |

Commentaires

Bonne fête !

Écrit par : Philippe | samedi, 08 mars 2008

Merci beaucoup.

Écrit par : sheily | samedi, 08 mars 2008

Un très bel hommage !

Écrit par : Londoncam | mardi, 11 mars 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu