Avertir le modérateur

vendredi, 31 octobre 2008

Un projet bateau entre Paris et le 93

Voguéo bientôt mis à flot sur le canal de l'Ourcq.

Après le « succès » de la mise en place en juin de ces navettes fluviales sur la Seine entre la gare d'Austerlitz (5e) et Maisons-Alfort (94), l'exécutif du conseil régional d'Ile-de-France a prévu dans son budget 2009 - soumis au vote de l'assemblée en décembre - la transposition du modèle, d'ici à la fin de l'année prochaine, entre le bassin de la Villette (19e) et Les Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Un projet de 6 millions d'euros auquel la région aimerait ajouter une ligne de bus en site propre le long de la N3 qui longe le canal.

« Ce ne sera pas un bateau-croisière pour se balader le dimanche », fait valoir le département de Seine-Saint-Denis, qui vient d'élaborer un cahier des charges techniques. « Nous souhaitons en faire un produit d'appel pour favoriser un report modal de la voiture vers les circulations douces ». Trop doux pour le sénateur-maire (UMP) des Pavillons-sous-Bois, Philippe Dallier, sceptique : « On peut faire l'essai, mais les navettes sont trop lentes pour attirer les usagers qui se rendent à leur travail ». Même indifférence au Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), l'autorité régulatrice, qui n'a pas encore été consulté officiellement, mais qui fait valoir que « les projets structurants se trouvent sur la Seine ». Des études sont en cours sur un éventuel prolongement de Voguéo tout au long du fleuve dans Paris ou entre la Défense et Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Mais pas avant fin 2010.

Alexandre Sulzer - ©2008 20 minutes 20 Minutes, éditions du 31/10/2008 - 07h07

08:29 Écrit par Sheily Parisienne dans Breaking news | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : bateau, paris, 93, voguéo, navette, fluviales |

Un 104 peut cacher deux tours

Trop de monde se bouscule au 104 (nouvelle halle de la culture parisienne), si bien que je n'ai pas le coeur à prendre des photos qui ne mettraient pas suffisament en valeur la remarquable architecture.

En revanche, je lève les yeux et je capture un contraste assez symbolique de l'implantation des lieux : au-delà de la rénovation, les tours.

2008-09-26 001.jpg

00:34 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : 104, rue d'aubervilliers, 75019, tours |

jeudi, 30 octobre 2008

Paysages de l’Hôtel de Beauvais

De retour sur les sentiers de Paris, je découvre que ma ville me réserve encore bien des surprises.

En effet, des années durant, Olivia et Fred ont habité sur le trottoir opposé à l’Hôtel de Beauvais. Ces années durant, je leur ai régulièrement rendu visite sans jamais remarquer cette construction pourtant remarquable.

Edifié au 16ème siècle pour la femme de chambre d'Anne d'Autriche, l’Hôtel de Beauvais abrite depuis 1995 le siège de la cour administrative d'appel de Paris.

Au fur et à mesure des téléchargements de photos dans l’album Architecture (où l’on apprend que Mozart séjourna dans cet Hôtel), je me demande si je ne vais pas me limiter aux photos « paysages » et éviter les « portraits »… Question de « bon » sens de prise de vue.

 

Hôtel de Beauvais 2008-09-19 01.jpg
 
Hôtel de Beauvais 2008-09-19 02.jpg
 
Hôtel de Beauvais 2008-09-19 06.jpg

00:08 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : hôtel de beauvais, françois miron, 75004, anne d'autriche, mozart, cour administrative d'appel de paris |

mercredi, 29 octobre 2008

Un quartier intercommunal à cheval sur Paris et le 93

Voilà un article qui rendra bientôt obsolète la séparation Paris/banlieue.

Le périph recouvert sur 225 m de long pour laisser place à un nouveau quartier intercommunal.

C'est le projet présenté hier par le maire de Paris, Bertrand Delanoë (PS), et le président de la communauté d'agglomération Plaine Commune, Patrick Braouezec (PCF), qui ont signé un protocole d'accord.

Ce quartier de 22 hectares, baptisé « Gare des Mines-Fillettes », se situera à cheval sur le 18e, Aubervilliers et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à hauteur des portes de la Chapelle et d'Aubervilliers. Près de 1 550 logements y seront construits (deux tiers à Paris, et un tiers à Plaine Commune), ainsi que 140 000 m2 de bureaux et d'activités. A terme, environ 3 500 emplois devraient être créés sur ce territoire qui constituera « une continuité urbaine » entre les villes. L'échangeur de la Chapelle sera compacté pour l'occasion. Les travaux du projet devraient débuter à l'horizon 2010.

©2008 20 minutes 20 Minutes, éditions du 29/10/2008 - 07h03

09:15 Écrit par Sheily Parisienne dans Breaking news | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : périphérique, banlieue, intercommunal, plaine commune, gare des mines-fillettes, 75, 93 |

Sans un mot d’Harlan Coben

Sans un mot.jpg« On peut surveiller mais on ne peut pas prévoir ». Ce constat n’empêche pas Mike et Tia de faire installer un logiciel espion sur l’ordinateur de leur fils de 16 ans, afin de contrôler les sites Internet qu’il fréquente, ses échanges de mails et ses conversations sur MSN. Ils craignent en effet que celui-ci ne suivent l’exemple de son meilleur ami Spencer, qui vient de se suicider.

Quel rapport entre cette famille et le fou dangereux qui mène des expéditions punitives contre des femmes qu’il torture avec délectation ? Un mot, cent mots ou Sans un mot, la réponse se trouve dans ce dernier ouvrage d’Harlan Coben, qui m’a tenu compagnie durant mes trajets en RER.

Non seulement éléments romanesques et policiers se distillent équitablement tout au long du récit, mais en plus, la police ne reste pas seule maîtresse de l’enquête. Bref, un polar où l’intrigue ne cannibalise pas les problèmes quotidiens, comme dans la vraie vie.

Mon premier Harlan Coben risque fort de ne pas devenir le dernier.

00:30 Écrit par Sheily Parisienne dans Livres | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sans un mot, livre, polar, harlan coben, hold tight |

mardi, 28 octobre 2008

Expédition en proche banlieue

En raison d’un grand nombre d’activités intra-muros, je limite mes déplacements au-delà du périphérique à trois voyages trimestriels. En réalité, je crains surtout qu’une fréquentation trop régulière de la banlieue n’altère mon jugement et que je finisse par succomber aux sirènes des trajets sur la ligne A ou C du RER. Une telle faiblesse mettrait un terme à mes révélations quotidiennes sur Paris. Je m’emploie donc à résister.

Malgré toutes mes précautions, le destin (ou plutôt le travail) se joue de moi. Je viens en effet d’entreprendre trois voyages inédits en l’espace de trois jours, me contraignant à étrenner mes souliers neufs sur les trottoirs de Bry sur Marne, Nanterre et Montreuil.

Si le trajet jusqu’à Montreuil s’avère simple (le métro me dépose à destination), les deux autres excursions se révèlent plus périlleuses. En plus du RER, je découvre avec bonheur que les bus de banlieue se succèdent à des horaires pas forcément réguliers…

Outre le dépaysement (je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre des photos), ces trajets longue distance présentent un avantage singulier : ils donnent du temps pour lire et pour écrire. Bref : la banlieue libère la créativité.

00:06 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette, Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : banlieue, rer, transports en commun |

lundi, 27 octobre 2008

Une shoppeuse sachant chausser

Après moult tergiversations et vitrines de magasins, la sagesse du passage à l’heure d’hiver me permet de trancher et d’acquérir les souliers les plus à même de compléter ma collection 2008-2009 : deux paires de bottes et une paire de ballerines.

Comme la vie n’est pas un long fleuve tranquille, je réfléchis désormais à une nouvelle équation : seconde paire de ballerines ou semelles compensées vernies ?

En attendant la réponse, je compose un remake de Sylve Vartan : « Cet hiver, je serai la mieux chaussée pour aller danser. Danser ».

2008-09-26 004.jpg

 

00:16 Écrit par Sheily Parisienne dans Lèche-vitrine | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : chaussures, bottes, ballerines, heure d'hiver |

dimanche, 26 octobre 2008

« Félix Potin, on y revient ! »

J'ai déjà repris ce slogan publicitaire à une autre occasion, mais la tentation de le replacer est trop forte. Il m'arrive d'ailleurs de le chantonner chaque fois que je passe devant cet immeuble situé à l'angle de la rue Réaumur et du Boulevard Sébastopole (75002).

Il existe entre Félix Potin et moi un lien particulièrement fort : un de ses magasins se tenait sur le trottoir d'en face de la maison où j'ai grandi, dans le 15ème arrondissement. J'ai très mal vécu sa fermeture, car c'est le premier endroit où j'ai pu faire les courses comme une grande, quand maman me demandait d'aller "Chez Potin". D'où mon attachement à cette marque, qui a malheureusement disparu des rues de Paris.

Ironie de l'histoire, l'immeuble du 51 rue Réaumur abrite désormais un Monoprix : mon supermarché préféré. Comme quoi il n'y a pas de hasard...

Immeuble Felix Potin 2008-09-07 002.jpg
 
D'après insecula, le grand dôme (construit et 1910 et surnommé poivrière) est typique des immeubles bourgeois de cette époque.

00:22 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : félix potin, architecture, façade, 75002 |

samedi, 25 octobre 2008

L'autre visage du Marais

Afin que personne n'aille imaginer que le Marais ne compte que des immeubles moyen-ageux, je rétablis la vérité avec cet exemple Art Déco du 17 boulevard Bourdon (75004).

 

Boulevard Bourdon n17 2008-09-07 004.jpg

 

Plus de détails de cet immeuble ici, dans l'Album Architecture.

00:12 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : boulevard bourdon, 75004, art déco, marais |

vendredi, 24 octobre 2008

De si jolis noms de rue

Pour clore cette épopée dans le temps, je tiens à rendre hommage aux créatifs parisiens qui nommèrent les rues du Marais : rue des Blancs Manteaux ; rue du Pont aux Choux ; rue du Pas de la Mule ; rue des Mauvais garçons… Avec des noms si imagés, je défie quiconque de ne pas souhaiter connaître leur origine. Un jour peut-être, je prendrai chacune des plaques en photos pour en faire un mur à la gloire des noms de rue… Un jour !

En attendant, voilà déjà un bâtiment de la rue des Francs Bourgeois :

Rue des Francs Bourgeois 2008-09-19 022.jpg

 

Et un autre dans la rue du Grenier sur l’eau :

Rue du Grenier sur l'eau 2008-09-19 018.jpg

 

00:55 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : marais, architecture, médiévale, 75004 |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu