Avertir le modérateur

« La moins connue des statues de la Liberté de Paris | Page d'accueil | Un maillot pour la vie : braderie solidaire »

mercredi, 22 avril 2009

La justice interdit l'exposition de corps humains "Our body/A corps ouvert"

L'affiche de cette exposition m'avait interpellée. La polémique devrait me pousser à aller la voir si j'ai l'occasion.

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris a interdit hier l'exposition anatomique de corps humains "Our body/A corps ouvert" qui se tient actuellement à Paris jugeant que "l'espace assigné par la loi au cadavre est le cimetière".

Ce sont les associations Ensemble contre la peine de mort et Solidarité Chine qui avaient saisi le Tribunal de Grande Instance au motif que l’exposition "portait atteinte à certains Droits Humains fondamentaux". Les associations ont fait valoir que les cadavres présentés (17 corps entiers ou disséqués d’origine chinoise, préservés avec des matières plastiques) pourraient être des prisonniers ou des condamnés à mort chinois.

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a donné 24 heures aux organisateurs pour mettre fin à l’exposition. L’exposition devait s’achever le 10 mai à l’Espace 12, boulevard de la Madeleine, avant de migrer au Parc Floral de Vincennes du 22 mai au 23 août. Les organisateurs comptent faire appel.

Pour info, "Our Body, à corps ouverts" a déjà été présentée à Lyon et Marseille.

Sources : AP/Parievous

Rendez-vous sur Hellocoton !

00:19 Écrit par Sheily Parisienne dans Breaking news | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : exposition, our body, à corps ouverts |

Commentaires

Pour moi impossible de voir cette expo peut importe que les "cadavres" soient volontaires ou non, ça me traumatise!

Écrit par : Ori | mercredi, 22 avril 2009

Ori : A priori, les corps exposés tiennent plus de sujets pour étude anatomique qu'à des cadavres. En revanche, ça devient glauque si l'origine de ces corps est effectivement douteuse...

Écrit par : sheily | mercredi, 22 avril 2009

En fait le choquant, c'est de payer pour voir des corps morts, en faire commerce.
La médecine fait ça depuis longtemps ... Le plus fou, c'est que ce qui a provoqué les foudres, c'est l'interdiction de la pipe sur les affiches de Tati !!! Le tabac n'est pas interdit il est en vente libre !! Et les gens ont commencé a s'énerver en disant (justement) on enlève la pipe de Tati (sur l'affiche de son expo actuelle) et on expose des cadavres dans un musée !

Écrit par : rosemary | mercredi, 22 avril 2009

Rosemary : Je ne peux qu'adhérer...

Écrit par : sheily | mercredi, 22 avril 2009

Je ne suis pas allé voir l'expo... mais le principe de voir des corps humains ne me choque pas en soi... je dirais que tout dépend de la motivation du visiteur. qu'est ce qui est le pire ? aller voir des corps conservés ou se ruer autour d'un accident pour espérer y apercevoir un blessé ou mieux, un mort ? il semble y avoir une certaine hypocrisie sur toutes ces questions. ce qui m'interpèle, c'est plutôt la différence qui est toujours faite entre des morts occidentaux et des morts "d'ailleurs". on nous montre des images de blessés ou de morts dans des pays en conflit dans une indifférence totale. Mais c'est loi et il n'y a pas de touriste ou d'otage français ou américain dans le lot, ouf ! alors l'idée de prendre des cadavres chinois, prisonniers de surcroît a dû a priori faire dire aux organisateurs "ça ne dérangera pas plus que ça, ce n'est pas grave, ils ne sont ni européens, ni honnêtes".

Écrit par : Michaël | mercredi, 22 avril 2009

Michaël : Toute la polémique est de savoir si les cadavres sont ceux de prisonniers chinois. Ce n'est n'est pas avéré et ce n'est pas non plus le motif de la fermture... Beaucoup de bruit qui finalement fait beaucoup de buzz à l'expo!

Écrit par : sheily | jeudi, 23 avril 2009

Des files d'attente en perspective pour la réouverture de cette expo si elle a lieu.
Pour ma part je ne voulais pas la voir ( opinion toute a fait personnelle). Une super pub.
Bonne balade au soleil dans Paris aujourd'hui si tu en as le temps. Pour moi déjeuner à hotel de ville puis musée (pour article dans le blog). La belle vie parisienne en quelque sorte.
christian.

Écrit par : le banc moussu | jeudi, 23 avril 2009

Christian : Mais c'est le paradis parisien que tu décris!
Pour ma part, je serai enfermée au bureau, alors une pensée pour moi quand tu seras en promenade.

Écrit par : sheily | jeudi, 23 avril 2009

C'est bien triste surtout que cette exposition n'a pas fait scandale dans les deux précédentes villes...
Paris se meure doucement et lentement... Tous les lieux de vies nocturnes se ferment peu à peu... On interdit certaines affiches ou on les modifie (cf. les affiches de Tati et la réaction de la régit des publicités des métros parisiens)... on interdit certains films dans certaines villes de banlieue (cf. Banlieue 13 Ultimatum)...
Ouais bientôt on interdira de se promener à plus de 4 personnes (ah mais c'est déjà fait dans quelques villes de la région!), de porter des cagoules dans la rue sauf quand il pleut (à ça s'est déjà fait pour les manifestations!)... Houlà! Il serait peut-être temps de se réveiller les amis.

Écrit par : neoalchimiste | jeudi, 23 avril 2009

Néoalchimiste : Je crois que tu as bien résumé la situation...

Écrit par : sheily | jeudi, 23 avril 2009

Chose surprenante, les gens vont en Égypte pour voir des momies... et ça ne choque personne.

Écrit par : Scrapper's Run | jeudi, 23 avril 2009

Scrapper's Run : Les momies sont momifiées, non? Et puis elles sont royales, si je ne m'abuse ;-)

Écrit par : sheily | jeudi, 23 avril 2009

Je ne sais pas quoi en penser, si ça me choque ou si au contraire, je trouve ça bien et utile.

J'arrive pas à définir le fond de ma pensée.

Écrit par : Angie | jeudi, 23 avril 2009

Sheily : non, il n'y a pas les bandages ^^ [on laisse les bandages que dans les dessins animés, c'est plus marrant ;) ] mais il n'y a pas que des corps "people" [lol] toute les égyptiens se momifiaient et certains de ces cadavres s'exposent aussi.
Ce qui compte dans cette affaire, c'est le respect de la foi des individus concernés, le respect de la volontés des familles de ces corps si famille il y a, et s'assurer qu'ils ont bien légués leurs corps à la science.
Pour ce qui est de la notion de "liberté", elle s'applique aux deux parties : on est libre de soutenir l'expo, mais on est également libre de lutter contre si celle-ci paraît pour certains scandaleuse...
il faut avouer que cette expo pose des questions éthiques, et certains points sont à vérifier. Si un juge a pu l'interdire, c'est qu'il y avait de quoi monter un dossier...

Écrit par : Scrapper's Run | vendredi, 24 avril 2009

Angie : Je comprend en effet qu'il tu puisses avoir besoin de voir l'expo pour te forger sa propre opinion. Encore une fois, si tout a été fait dans le respect des cadavres et de leur famille, je trouve ce projet intéressant. En revanche, il devient révoltant si les corps n'ont pas été cédés volontairement.

Scrapper's Run : Merci pour toutes ces précisions. Je ne connais que l'Egypte des dessins animés ;-)!
Je suis entièrement de ton avis quant aux respects de l'éthique et de la foi. Mais comment savoir...

Écrit par : sheily | vendredi, 24 avril 2009

Et on dirait que la polémique bat son plein même sur ton blog. ;)

Écrit par : Détails | vendredi, 24 avril 2009

Détails : « Les médias diffusent des informations, les blogs démarrent les conversations » Loïc Lemeur

Écrit par : sheily | vendredi, 24 avril 2009

Je sens que les gens vont se bousculer pour voir l'expo avant sa fermeture. Ce qui m'étonne c'est la provenance de ces corps, comme par hasard la Chine. ça sent l'embrouille à plein nez, c'est pas en occident que l'auteur de l'expo aurait pu aisément récupérer des corps alors on va en Chine, c'est plus simple...
Question : qu'est-ce qui motive les gens à aller voir cette expo. L'enseignement qu'ils vont retirer de l'anatomie du corps humain ou l'attraction morbide de voir des vrais cadavres ?

Écrit par : mamzellescarlett | lundi, 27 avril 2009

Sheily, tu vas passer voir l'expo?

Écrit par : Détails | lundi, 27 avril 2009

Mamzellescarlett : Je ne saurais pas dire. Pour ma part, l'affiche ne m'avait pas particulièrement attirée. C'est plus al polémique actuelle qui attise ma curiosité.

Détails : Non, c'est bel et bien fermé.

Écrit par : sheily | lundi, 27 avril 2009

L’éthique est souvent un cheval de bataille enfourché par ceux qui en auraient le plus besoin. S’il est louable de respecter les morts, il le serait davantage de respecter les vivants, et notre monde offre maints sujets infiniment plus révoltants et scandaleux que ce procès de sorcellerie d’un autre âge. Car il s’agit bien de cela : que reprochait-on aux sorciers du moyen âge ? De vendre leur âme au diable. Deux vocables toujours actuels. Vendre, c’est gagner de l’argent, et le diable c’est l’autre, celui qu’on ne connaît pas ou que l’on refuse de connaître. Notre société idolâtre l’argent, qui a de moins en moins d’odeur, et l’autre est tout ce monde que l’on rejette parce que pauvre, parce que riche, parce que véhiculant une culture ou en véhiculant une autre. Alors messieurs les censeurs, balayez devant votre porte en premier !
La mort fait partie de la culture de tout homme. Seul l’homme moderne refuse de la voir en face. On la maquille, on la chosifie dans le luxe de pompes funèbres outre-atlantique, on la néantise, on se ferme les yeux. Oui, ces sujets anatomiques ont été des êtres humains. Donner son corps afin de le voir en face est une réalité qui n’est pas répugnante… pas répugnante comme la mort que l’on donne sous prétexte de fanatisme, de crime, de guerre, de lâcheté sociale et humaine devant la faim et la maladie que l’on pourrait vaincre avec les moyens que nous avons. Alors permettez à un modeste enseignant d’anatomie de conseiller cette exposition à ses étudiants !
Si l’art y joue sa part, que l’on se souvienne de tous les prédécesseurs, anatomistes, peintres, sculpteurs, dessinateurs, qui ont jeté un regard d’artiste sur le corps et sur la mort, de ces cires italiennes plus vraies que nature, mêlées à des cheveux véritables, qui font toujours l’admiration de qui les contemplent. Si les moyens techniques actuels permettent de libérer les tissus humains de la putréfaction et d’offrir aux hommes ignorants une vision impressionnante de leur corps, il faut remercier les donateurs, tout comme ceux qui donnent leur corps à la science, ici c’est la science à la portée du grand public, de « curieux » dans le bon sens du terme et non de voyeurs comme le sont ceux qui se régalent de faits divers sanglants, de scènes de guerre en direct et autres obscénités morbides.
L’atteinte à la dignité humaine (invoquée par le Comité National d’Éthique), elle n’est pas dans la réification de notre être physique après la mort, elle est dans le mépris criminel de ceux qui n’en font pas cas durant la vie et se lavent les mains passivement devant leur écran de télévision, devant les sites internet crapuleux, ou activement devant le culte du profit à sens unique.
Michel Dufour

Écrit par : Michel DUFOUR | mardi, 28 avril 2009

Michel Dufour : Un grand merci pour ce témoignage qui me pousse à aller voir cette expo si elle ouvre à nouveau ses portes (réponse jeudi 30 avril).

Écrit par : sheily | mardi, 28 avril 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu