Avertir le modérateur

vendredi, 08 janvier 2010

Auberge Nicolas Flamel ou la plus vieille maison de Paris

Construite en 1407 au 51 rue de Montmorency (75003), l'Auberge Nicolas Flamel détient le record de la plus vieille maison de Paris.

L'auberge est désormais un restaurant (que j'espère tester prochainement).

A noter : la rue de Montmorency doit son nom à l’une des plus importantes familles du Marais durant la Renaissance.

Maison de Nicolas Flamel rue de Montmerency 2009-11-22 2.jpg
Maison de Nicolas Flamel rue de Montmerency 2009-11-22 1.jpg
Maison de Nicolas Flamel rue de Montmerency 2009-11-22 3.jpg

Histoire de l'Auberge Nicolas Flamel

Nicolas Flamel, né à Pontoise en 1330 où il acquit une solide instruction, décida de rejoindre Paris afin d’exercer les métiers de copiste, notaire et libraire.

Tout bascule le jour où un étranger lui vendit un livre pour deux florins. C’est ce Manuscrit d’Abraham le Juif, supposé contenir le secret de la fabrication de la Pierre philosophale qui allait changer sa vie et celle de sa riche épouse, Dame pernelle. Il se transformera alors en alchimiste et vouera sa vie au décryptage du grimoire.

Sa recherche ne sera pas motivée par la cupidité mais par un élan spirituel. Après trois années d’un labeur sans relâche, il atteignit enfin son but. Selon l’un de ses testaments, il serait parvenu à découvrir la secret de la Pierre philisophale, gage d’éternité, et le moyen de transmuter le plomb en or, le 25 avril 1382. D’après ses propres dires, Nicolas Flamel ne créa l’or que trois fois.

Lui et Pernelle vivaient modestement et utilisèrent leurs richesses pour aider leurs prochains. Nicolas Flamel a financé quatorze hôpitaux et construit trois chapelles, sept églises et quelques maisons.

En 1407, Flamel et sa femme, Dame Pernelle, font construire une maison de trois étages au 51 rue de Montmorency, nichée dans le 3e arrondissement de Paris. Ils l’aménagent en auberge pour les pauvres, destinée à servir de refuge aux sans-logis de l’époque. En échange, ils leur demandaient seulement de dire quelques prières, comme en témoigne l’inscription sur la corniche, restaurée au début du xxe siècle.

Source : Auberge Nicolas Flamel

 

00:05 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : auberge nicolas flamel, la plus vieille maison, paris, rue de montmorency, 75003 |

vendredi, 04 décembre 2009

Vestiges du cimetière protestant de la rue des Saints Pères

Sules les colonnes subsistent, au fond d'une cour d'immeuble bourgeois...

Cimetière protestant 2009-11-22.jpg

Propriété de la paroisse Saint-Sulpice, il avait servi antérieurement et depuis 1259 à des pestiférés. De forme rectangulaire, il mesurait environ 27 toises sur 8 ; son long côté était parallèle à la chapelle Saint-Père qu'il longeait et il séparait celle-ci de la rue Taranne. De nos jours, le petit square de la Charité (n° 186 boulevard Saint-Germain) et le trottoir du boulevard Saint-Germain qui le longe recouvrent son emplacement. Il se trouvait en face du cimetière qui, situé de l'autre côté de la rue Taranne, à l'emplacement actuel du n° 175 du boulevard Saint-Germain, avait été affecté, jusqu'en 1544, à l'inhumation des lépreux de la Maladrerie Saint-Germain (cf. chap. 13).

La possession de ce cimetière par les Protestants, reconnue par l'article 45 de l'Édit de Nantes cité précedemment ne faisait que régulariser un état de fait, car les Protestants l'utilisaient déjà avant 1576 et peut-être même du temps où ils avaient installé une colonie au Pré-aux-Clercs (leur premier synode eut lieu en 1559 dans la rue Visconti). Article de Christian Gennerat.

00:05 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Monuments | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : cimetière, protestant, rue des saints pères |

samedi, 04 juillet 2009

Vestiges du Centre Commercial BeauGrenelle

J'ai dépensé des millions (que je ne possédais pas) en ce haut lieu de perdition du 15ème arrondissement (boutiques, Mac Do, cinéma...).

Et c'est seulement avant sa destruction complète que je remarque que ce centre commercial parisien affichait une enseigne en anglais!

Beaugrenelle 2009-07-03 1.jpg
Beaugrenelle 2009-07-03 2.jpg
Beaugrenelle 2009-07-03 3.jpg

00:00 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : centre commercial, beaugrenelle, vestiges |

dimanche, 12 avril 2009

Paris retrouve ses remparts

J'ai très souvent pris des photos de vestiges médiévaux découverts au fil de mes promenades dans les rue de Paris (voir les divers albums).

A chaque photo, je décris le sentiment de voyager dans le temps qui m'anime devant ces édifices. Donc pas étonant que j'ai l'impression de vivre un moment historique en lisant un article qui révèle la mise à jour d'une des premières enceintes de Paris.

"Onze siècles plus tard, la revoilà ! La première enceinte médiévale de Paris vient d'être découverte par une équipe de quatre archéologues de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap).

Situé en plein coeur de la capitale, au 144, rue de Rivoli, le chantier est enclavé dans un îlot d'immeubles, et révèle un fossé large d'une douzaine de mètres et profond de trois. La structure des anciens remparts, en bois, a disparu au fil du temps. « Parmi les sept enceintes successives de Paris, celle-ci était la moins bien connue. On savait qu'elle existait, mais on ne pouvait pas donner sa position exacte », précise Xavier Peixoto, le responsable de l'opération.

Des poteries et des céramiques ont aussi été retrouvées et permettront sans doute de préciser la date (Xe ou XIe siècle), ainsi que le contexte politique dans lequel l'enceinte a été érigée. En 1995, une première découverte avait confirmé l'existence de ce tracé, situé sur la rive droite et formant un arc de cercle en face de l'île de la Cité.

Les fouilles s'achèveront le 22 avril.

William Molini, 20 minutes.fr

00:31 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Breaking news, Insolite | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : remparts, paris, enceinte, médiévale, chantier, archéologie |

samedi, 04 avril 2009

Une parisienne à Londres : les rares photos

Impossible de faire les magasins l'appareil photo à la main, donc je ramène très peu d'images...

De toutes les façons, il me semble légitime de ne pas s'attarder sur Londres par égard pour le thème de ce blog...

2009-03-27 London 006.jpg

2009-03-27 London 009.jpg
2009-03-27 London 014.jpg
2009-03-27 London 015.jpg
2009-03-27 London 018.jpg


 

00:30 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades, Voyages | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : voyage, londres, façades, rues, immeubles, photos |

dimanche, 29 mars 2009

Portes de verre et d'acier

Je m'avance sans doute beaucoup quant aux matérieux utilisés (je ne suis pas vraiment douée).

Je salue néanmoins le travail, notamment les détails tels que les poignées de portes.

Rue Benjamin Franklin n39 2009-02-21 036.jpg
 
Rue Benjamin Franklin n39 2009-02-21 037.jpg

00:13 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : portes, verre, acier, façade, rue benjamin franklin, 75116 |

lundi, 23 mars 2009

Une façade parsemée de marguerites

La marguerite est ma seconde fleur préférée après l'hibiscus (mon totem). Cela explique sans doute pourquoi cet immeuble a attiré mon regard.

Comme quoi les fleurs peuvent également pousser sur de la pierre.

Rue Benjamin Franklin 25 bis 2009-02-21 02.jpg
Rue Benjamin Franklin 25 bis 2009-02-21 03.jpg
Rue Benjamin Franklin 25 bis 2009-02-21 05.jpg
Rue Benjamin Franklin 25 bis 2009-02-21 06.jpg
 

 

00:40 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades, Insolite | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : façade, marguerites, rue benjamin franklin, 75016 |

mercredi, 11 mars 2009

Hall avec vue...

... sur Paris, bien entendu.

Car lorqu'on parvient à traverser ce hall d'immeuble, la vue s'étend sur la capitale.

00:18 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : hall, entrée, immeuble, rue raynouard, 75016 |

dimanche, 08 mars 2009

Un échiquier en guise d'entrée

Les sculptures qui ornent l'entrée me rappellent les pièces d'un jeu d'échec.

25 avenue Paul Doumer2009-02-21 025.jpg

25 avenue Paul Doumer2009-02-21 027.jpg

25 avenue Paul Doumer2009-02-21 029.jpg

Immeuble réalisé en 1960 par les architectes Roger Anger et Pierre Puccinelli avec l'Oeuf centre d'études.

Le hall, conçu par l'Oeuf, est un chef-d'œuvre du genre, avec un tableau cinétique composé de petites pièces de bois et des fausses colonnes destinées à masquer les véritables points porteurs, qui sont néanmoins revêtus de marbre. Un peu comme un échiquier, non?

00:33 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : immeuble, échiquier, pièces, avenue paul doumer, 75016, roger anger, pierre puccinelli, l'oeuf centre d'études |

samedi, 07 mars 2009

Pour les ateliers d'artistes, voir rue Beethoven

Installer des ateliers d'artistes dans une autre rue aurait été incongru!

Construit en 1913, cet immeuble d'ateliers d'artistes est l'oeuvre de l'architecte du port de Salonique, Georges Thirion.

Il comporte une ossature en béton, du bois et du métal pour les huisseries des baies et de la brique comme remplissage. Une coupole ajourée coiffe le bow-window excentré et de minces colonnes en pierre scandent les verticales de l'édifice. (Source : Paris.fr)

7 rue Beethoven 2009-02-21 064.jpg
7 rue Beethoven 2009-02-21 065.jpg

00:05 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : atelier, artiste, rue beethoven, 75016, georges thirion |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu