Avertir le modérateur

mercredi, 28 janvier 2009

La parisienne enterre la vie d’une jeune fille

Peu amatrice de ce genre de célébration, je passe pourtant un excellent week-end à enterrer la vie de jeune fille de ma belle-soeur. Sans doute parce que les organisatrices ont déployé un savoir-faire incomparable pour mener à bien les festivités.

Tout commence samedi matin, par un brunch au Rocher de Cancale. Je découvre ma belle-sœur affublée d’une perruque blonde, d’un jogging, d’un peignoir bleu électrique et d’une paire de ballerines vertes. Bref, séduisante au possible.

Une fois repue, elle doit affronter passants et commerçants de la Rue Montorgueil, afin de passer une série d’épreuves imposées : obtention la signature d’un certificat de virginité, vente de livres Harlequin et de préservatifs… Courageuse, elle se plie au jeu sans rechigner.

La seconde étape se déroule au studio d’enregistrement de l’Impasse des Peintres. Là, nous enregistrons une version remaniée de Tell Me More (une des chansons les plus connues de la comédie musicale Grease). Devenue Dis-nous tout, il nous faut trois heures pour boucler le titre (merci au coach qui nous a dirigé) et repartir avec un CD souvenir.

Dépaysement complet pour la troisième étape, puisque nous prenons la direction d’une énorme maison des environs de Provins. Là-bas (et jusqu’au dimanche soir), nous buvons, mangeons (raclette, gaufres, crêpes…), dansons, rions, parlons de sexe (beaucoup), dormons (un peu), mangeons, buvons… Bref, un week-end entre filles qui laisse présager une grosse, grosse fête le jour J…

D’ici là, il va falloir que je fasse mes chaussures pour pouvoir danser jusqu’au bout de la nuit !

11:50 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : mariage, enterrement de vie de jeune fille, montorgueil, studio d'enregistrement, disque, provins, grease |

lundi, 19 janvier 2009

Voilà que je me mets à Twitter...

twitter.jpgDepuis plusieurs mois, Aurélien ne cesse de me vanter les mérites de Twitter et j'ai fini par succomber!

Pour ceux qui découvre le mot, Twitter (gazouiller en anglais) est un système de mini-messages (ou micro-blogging)  qui permet d'envoyer des SMS gratuitement et simultanément à tous les membres de son réseau. La petite histoire dit que Barak Obama est un grand fan de Twitter.

Selon l’agence américiane Hubspot, Twitter compte environ 5 millions d’utilisateurs, dont la majorité s’est inscrite très récemment. Entre 5 000 et 10 000 nouveaux comptes sont ouverts chaque jour. Parmi les nouveaux arrivants, de plus en plus de Français. Ils représentent 6 % des membres non-américains, viennet ensuite les Japonais (40 %), les Espagnols (11 %) et les Anglais (10 %).

Pour ma part, ça fait un réseau social de plus à gérer. Si ça continue à ce rythme, j'ajouterai bientôt une rubrique "geek" à ce blog!

 

 

00:19 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : twitter, geek, bavardages |

jeudi, 15 janvier 2009

Nouvelle année, nouvelle bannière

Un vent de changement souffle sur mon blog, qui revêt sa bannière 2009.

Moins secrète, plus girly et toujours Paris.

 

Banniere Tieum.jpg

00:06 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : blog, bannière, monuments, paris |

mercredi, 14 janvier 2009

Mort du trajet du bus 62

J’ai toujours vu la ligne du bus 62 suivre un trajet allant de Porte de Saint-Cloud à Cour de Vincennes. Un des les plus longs trajets de bus parisiens, puisqu’il traversait la ville d’est en ouest (et vice et versa). Un trajet qui rendait fou par la lenteur de la circulation et par le manque de véhicules en service.

La situation s’était sensiblement améliorée lorsqu’au renouvellement du parc automobile, on remplaça les engins en exercice par des bus doubles. Mais la ligne 62 conservait sa principale caractéristique: une longueur à en perdre patience.

Et brusquement, je découvre par un après-midi de janvier que le trajet a été raccourci sans que je m’en aperçoive. Le bus s’arrête désormais à Bibliothèque François Mitterrand. Fini donc le temps où je perdais des heures de transport rien que pour le plaisir de rêver au fil des paysages changeants. Encore une page qui se tourne et des souvenirs qui s'additionnent.

00:21 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bus, 62, ratp, transport en commun, ligne trajet, porte de saint cloud, cours de vincennes |

mardi, 13 janvier 2009

Premiers pas chez Alexandre Zouari

Défilé de fourrures, parade de bijoux de joailliers, valse de sacs Hermès ou Céline, ballet de souliers Louboutin ou Jimy Choo. Ainsi s’habille la clientèle d’Alexandre Zouari, coiffeur de luxe par excellence.

Là-bas, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe calme et volupté. Quand ma belle-sœur me propose de l’accompagner faire ses essayages de coiffure et de maquillage en vue du mariage, mes yeux se mettent à briller. Et je lui emboîte aussitôt le pas, car il s’agit pour moi d’une occasion unique de fouler le seuil d’un pareil endroit.

A notre entrée l’accueil, est digne des plus grandes maisons : large choix boissons, annonce de votre arrivée par téléphone… L’artiste chargée de la traiter en princesse nous invite ensuite à la suivre le long d’un couloir recouvert d’une moquette quadruple épaisseur.

De la cabine de soins au salon de coiffure, chaque pièce est digne d’un hôtel cinq étoiles. Et une fois parée de ses mille et uns atours, la future mariée paraît encore plus magnifique qu’à l’ordinaire. Et je me dis qu’une occasion si unique mérite largement un traitement aussi royal.

Quant à moi, j’aurai l’occasion de revenir une seconde fois : le jour du mariage, toutes les témoins seront là pour accompagner notre mariée dans ces instants si privilégiés. Et je pourrai, une fois encore, goûter par procuration à la vie de « beautiful people ».

00:07 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : alexandre zouari, coiffeur, luxe, beauté, soins, corps, cheveux |

lundi, 12 janvier 2009

Déçue par La Vie est à Nous

Bon, je viens de regarder le second épisode de La Vie est à nous (je n’ai pas pu récupérer le premier), et je suis… déçue.

Finie l’ambiance des années lycée, pas assez de vues de Paris, un jeu peu convaincant… Les acteurs ont quelques années de plus mais donnent l’impression que la cible visée reste la même.

Bref, ça se passe à Paris, mais La Vie est à Nous ne sera pas ma nouvelle série préférée à moi.

14:34 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : série, télévision, tv, tf1, la vie est à nous, parisiens, trentenaires |

vendredi, 09 janvier 2009

Bilan des tournages à Paris en 2008

Je m’amuse régulièrement à évoquer les séries TV qui se déroulent dans Paris, soit parce que je suis vraiment fan, soit pour la simple raison que la capitale serve de décor à ces fictions.

Du coup, je me suis amusée à faire des recherches concernant les chiffres de l’année 2008. Voici les résultats :

  • 840 tournages (tous genres confondus)
  • 9 tournages en moyenne chaque jour
  • 1 film français sur 2 se tourne à Paris
  • 3 339 jours de tournages
  • plus de 4 400 sites ont servi de décors aux équipes de tournages

Parmi ces 840 tournages, on compte :

  • 110 longs métrages
  • 128 fictions TV (séries et fictions)
  • 142 courts métrages
  • 136 films publicitaires et clips vidéos
  • 121 photos publicitaires
  • 67 documentaires
  • 139 films d’écoles

Pour plus de détails (y compris les titres), direction le site de la Mairie.

00:29 Écrit par Sheily Parisienne dans Breaking news, Pipelette | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tournages, production, cinématographique, audiovisuelle, films, fiction, tv |

lundi, 05 janvier 2009

J’ai raté La vie est à nous

Triste et furieuse. Voilà mon sentiment depuis que je sais que j’ai manqué le premier épisode de La vie est à nous. Un tel oublie démontre certes que j’avais mieux à faire samedi après-midi que de me trouver devant ma télévision. Mais il n’empêche que j’attendais cette série avec impatience.

Pourquoi tant de désespoir ? Car les héros sont parisiens (comme moi), trentenaires (comme moi) et ils ont plein de copains (comme moi). Et puis cette suite arrive sept ans après leurs aventures dans La vie devant nous. A l’époque, ils étaient lycéens (pas comme moi), mais leur quotidien me rappelaient des souvenirs pas si lointains. Nostalgie, quand tu nous tiens…

La vie est à nous, c'est l'histoire d'un groupe de potes, jeunes trentenaires, une bande d'amis liés à la vie à la mort qui affrontent ensemble, toujours unis, les difficultés de l'existence. Un groupe dont tout le monde aimerait faire partie avec pour devise : "ensemble, on est toujours plus fort !"

Je sais, ça sonne ringard à souhait, mais j’assume mon côté kitsch. Alors si par hasard quelqu’un a vu cet épisode, merci de me dire ce que ça donne… Car même si j’enregistre le second, ça n’est pas le premier et pour la fan de la première heure que je suis, il s’agit-là d’un drame.

 

 

00:28 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : série, télévision, tv, tf1, la vie est à nous, parisiens, trentenaires |

jeudi, 01 janvier 2009

Mon pari secret pour 2009

En 2008, Paris Secret a publié 296 billets et 358 photos...

A l'heure où d'autres prennent de bonnes résolutions, je prends le pari secret, de faire de nouvelles découvertes, afin de continuer la visite guidée tout au long de 2009.

BONNE ANNEE!

 

Pavillon 4 Paris visite guidée 2008-09-07 001.jpg

00:10 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : paris, secret, découverte, ville |

lundi, 29 décembre 2008

Paris 16ème, nouvelle tentative de feuilleton quotidien pour M6

Malgré l’échec, il y a quelques mois, de Pas de secret entre nous, M6 récidive en matière de feuilleton quotidien et s’apprête à lancer Paris 16ème.

Le seul point commun entre ce nouveau feuilleton et la première tentative, c’est Paris. Mais là, on change complètement de milieu, puisque l’on se retrouve dans le très chic 16ème arrondissement de Paris (et non plus avec de pauvres co-locataires qui triment chaque mois pour payer leur loyer).

Le pitch : le 16ème… Ce célèbre quartier de Paris symbolise à lui seul le pouvoir de l’argent. Derrière les façades de ces immeubles luxueux, vivent des familles riches, mais agitées par des passions dévorantes et des secrets inavouables… C’est cet autre monde que va découvrir Lorène Maréchal, une jeune orpheline désargentée à la recherche de son père, propulsée dans la vie de trois familles : les Cipriani, les Saint-Faye et les Kervadec. Ces trois familles se partagent un empire : Carialis, une compagnie d’armateurs gérée sans scrupules et avec succès. Déterminée à retrouver ce père inconnu, Lorène, idéaliste et sincère, va se heurter à la jeunesse dorée parisienne, un monde d’apparences et de faux-semblants où l’argent règne en maître. Mais, derrière les vêtements de luxe et le cynisme de la fortune, Lorène va découvrir des familles déchirées, des vengeances et des secrets, bien loin du bonheur d’être riche que tous veulent afficher…

J’ai hâte de voir ce que ça donne, car si le cadre est glamour et l’intrigue s’annonce riche en suspens, le casting ne semble pas des plus détonnant (notamment avec Richard Gotainer, reconverti en comédien).

Et puis sous quel jour vont-ils montrer Paris ?

 

00:25 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : paris, 75016, feuilleton, quotidien, fiction, m6, quartier |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu