Avertir le modérateur

mardi, 09 décembre 2008

La Cité Leroy : un coin de campagne qui revient de loin

Avant-hier, j'ai oublié d'évoquer la Cité Leroy, dont l'histoire reste pourtant profondément liée à celle de la Cité de l'Ermitage (je croyais ne pas avoir pris de photos).

Situé dans l'îlot Ermitage-Ménilmontant-Pyrénées, le lotissement de la Cité Leroy est organisé autour d'une impasse (4m de large sur 60m de long).

Cité Leroy 2008-11-30 014.jpg
 
Le site de l'Association Cité Leroy propose un historique détaillé de ces deux coins de campagne. J'en reproduis un court extrait : "L'ensemble de l'îlot avec ses lotissements Cité Leroy, Villa et Cité de l'Ermitage, outre le charme de ce tissu urbain, constitue une typologie intéressante dans la mesure où il est caractéristique d'un mode de fabrication de la ville, qui était courant dans l'arrondissement à la fin du XIXème siècle. Il est temps de préserver son caractère particulier et de mettre en place des règles qui entérineront sa configuration actuelle".
 
Longue vie aux villages urbains!

00:02 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues, Paris Villages | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : paris, village, 75020, cité leroy |

lundi, 08 décembre 2008

Paris illumine Paris : Le cœur du village s’illumine, Hameau de Belleville (75019, 75020)

Illuminations de l’Eglise Saint Jean-Baptiste de Belleville, de la rue de Belleville et de la rue du Jourdain.

2008-11-30 Rue de Belleville 004.jpg
 
2008-11-30 Rue de Belleville 006.jpg
 
2008-11-30 Rue de Belleville 008.jpg
 
2008-11-30 Rue du Jourdain 003.jpg
 
Et toujours des vidéos tremblotantes sur Dailymotion (je promets de faire des films pros un jour...).

00:20 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : paris, illuminations, noël, belleville, jourdain, église saint jean baptiste de belleville, 75019 |

dimanche, 07 décembre 2008

Calme bucolique Cité de l'Ermitage (75020)

Les alentours de la Cité de l'Ermitage me sont très familiers et pourtant, jamais je ne m'étais aventurée au fond de l'impasse.

La séduction opére d'autant plus par temps de pluie...

Cité de l'Ermitage 2008-11-30 010.jpg
 
Cité de l'Ermitage 2008-11-30 011.jpg

00:49 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues, Paris Villages | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : village, 75020, cité de l'ermitage |

mercredi, 03 décembre 2008

Paris illumine Paris : L'écume glacée (Avenue Secrétan, 75019)

Première étape de mon parcours lumineux à travers les 20 arrondissements de la capitale.

2008-11-29 Avenue Secrétan 002.jpg

2008-11-29 Avenue Secrétan 003.jpg

2008-11-29 Avenue Secrétan 008.jpg

Ma toute première vidéo est disponible sur ma page Dailymotion. Les images tremblent beaucoup, mais ça va aller en s'améliorant. Il faut juste que j'apprenne à me servir de la caméra!

00:20 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : paris, lumières, illuminations, noël, création, innovation, maîtrise de l’Énergie |

jeudi, 23 octobre 2008

Tavernier à boire !

Même si Les Misérables se déroulent dans le Paris du 19ème siècle, j’imagine parfaitement les Thénardier tenir une auberge qui ressemble au Relais Saint Gervais. Après tout, s’il tient encore debout au 21ème siècle, rien n’empêche de qu’il en existait de semblables vers 1818.

Relais Saint Gervais 2008-09-19 006.jpg

Relais Saint Gervais 2008-09-19 007.jpg

Relais Saint Gervais 2008-09-19 008.jpg

00:49 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues, Façades | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : marais, architecture, médiévale, 75004 |

mercredi, 22 octobre 2008

Un décor de conte de fées

Comme je le racontais lundi, ni l’appel de la nourriture, ni les sirènes des boutiques de vêtements ne m’empêcheront de raconter Paris en images. Surtout quand je déambule dans des ruelles qui évoquent les princesses (qui portaient de belles robes) et les princes charmants (qui mangeaient copieusement).

Mon objectif s’attarde tout d’abord sur la rue Cloche Perce (75004).

Rue Cloche perce 2008-09-19 001.jpg

Rue Cloche perce 2008-09-19 002.jpg

Rue Cloche perce 2008-09-19 003.jpg

Rue cloche perce 2008-09-19 004.jpg

Cette voie s'étirant entre les rues François Miron et des Rois de Sicile, tire sans doute son nom d'une enseigne faite d'une cloche bleue (cloche perse). Elle portera le nom de rue Renaut le Fèvre en 1250. On lui donnera celui de rue Cloche Percée et rue de la Grosse Margot au XVIIIème siècle. (Source : insecula.com)

00:43 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues, Façades | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : marais, architecture, médiévale, 75004 |

samedi, 04 octobre 2008

Passage secret

Il cache l'entrée d'un immeuble à l'abri des regards.

Rue Léopold Belland 75002.jpg

 

00:05 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : passage, secret, rue léopold belland, 75002 |

vendredi, 12 septembre 2008

L’Île Saint-Louis (75004)

Aujourd'hui je déambule du côté de l'Ile Saint Louis.

Impossible de passer à côté de l'aspect historique des lieux, car l'impression qui domine, c'est d'évoluer dans un autre siècle. Je tente de faire abstraction des touristes et je m'imagine au Moyen Age, au coeur du 21ème siècle. Un voyage dans le temps délirant et sans stupéfiants!

Avant 1614, la future île Saint-Louis se composait de deux îlots : l’île aux Vaches et l’île Notre-Dame, pour l’essentiel terres de pâturages. L’arrivée d’Henri IV au pouvoir marque le début des projets d’urbanisation. Mais c’est Louis XIII qui, en 1614, confia à l’entrepreneur général des Ponts, Christophe Marie, le soin de réunir les deux îles et de construire un pont qui les relierait à la rive droite.

De 1614 à 1650, l’île se vit sertie de quais maçonnés, servant à régulariser le contour et à assurer l’horizontalité du terrain contenu. Signe d’une opération d’urbanisme calculé, les rues furent tracées selon un plan régulier, avec des intersections à angle droit. C’est à l’architecte Louis Le Vau que l’île Saint-Louis doit ses œuvres les plus majestueuses. Il s’y installe avec sa famille à la fin des années 1630 et entreprend outre la réalisation de nombreux chantiers privés, la construction en 1644 de l’église Saint-Louis-en-l’île. En 1664, le lotissement de l’île est pratiquement achevé. Elle héberge deux types de population : des artisans et des marchands souvent fortunés qui s’établissent le long de ses rues intérieures et des personnages de rang plus élevés, nobles ou grands bourgeois, qui préférèrent les quais pour l’édification de leurs hôtels particuliers d’où la vue s’étend sur la Seine et la Ville.

Un siècle après, l’île, à l’instar du Marais voisin, a perdu les faveurs de l’élite et mène une vie quasi-provinciale. Quelques meurtrissures lui sont infligées au XIXe siècle avec en 1874 la construction du pont Sully qui entraîne la démolition du splendide hôtel de Bretonvilliers. Après la seconde Guerre Mondiale, l’image de l’île s’est progressivement reconstituée avec l’arrivée de peintres, d’acteurs, de chanteurs, d’hommes politiques et d’amoureux fortunés du vieux Paris. Si son patrimoine exceptionnel ne souffre plus de destructions aussi spectaculaires que par le passé, des dénaturations affectant surtout les intérieurs, continuent par endroit de l’affecter et justifient une vigilance renforcée. (Source: Paris.fr)

Mes coups de coeur en photos dans l'album Architecture, ici.

00:26 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : île saint louis, façades, architecture |

jeudi, 28 août 2008

Rue des Solitaires (75019) et pigeons fans de métro

Impossible de faire un pas dans Paris sans tomber sur des scènes cocasses.

Du coup, j'ai enrichi l'album Insolite de deux nouvelles photos :

  • une enseigne de la rue des Solitaires (75019), où le carrelage fait de la colocation avec le PMU et la Française des Jeux ;
  • la station de métro préférée des pigeons.

C'est par ici.

00:47 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue des solitaires, 75019, française des jeux, loto, pmu |

mercredi, 27 août 2008

Le "passage du nord-est", autre village parisien

J'ai découvert l'existence du "passage du nord-est" dans un article du blog La Ville des gens.

Extrait: "Le passage du nord-est occupe un triangle de 500 mètres de côté enserré entre le Boulevard Sérurier au Nord, la rue de Belleville au Sud, et à l’Ouest par l’axe formé par les rues du Docteur Potain et de l’Inspecteur Allés".

Je suis donc allée me promener dans le coin. Les photos sont ici, dans l'ambum Villages.

00:37 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues, Paris Villages | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : village urbain, campagne, paris, passage du nord-est, émile desvaux, paul de kock |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu