Avertir le modérateur

vendredi, 19 juillet 2013

Paris, Maman et Moi

Le temps passe, la vie change... 

J'ai déménagé dans le 93 en 2012. Il y a le métro, donc c'est presque Paris !

La même année, je suis devenue maman...

Mais il reste mille et un secrets de la capitale (et du Grand Paris, où j’ai fait mon nid) que je m’efforce de découvrir...

Alors ma ligne éditoriale a évolué en même temps que ma vie, mais la passion pour Paris reste identique.

Retrouvez les aventures parisiennes (et plus) sur Paris, Maman et Moi !

Paris, maman, Parisienne, coups de coeur

lundi, 07 novembre 2011

Fontaine Eginhard, je ne boirai pas de ton eau...

Pour la simple et bonne raison que la fontaine est aujourd'hui à sec !

Située dans le Marais, dans une charmante petite rue du même nom, il s'agit de l'une des mes deux fontaines parisiennes préférées... Je dévoilerai prochainement la seconde.

fontaine, paris, Eginhard

fontaine, paris, Eginhard

fontaine, paris, Eginhard

D'autres découvertes sur Paris Secret nouvelle version.

00:20 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Monuments | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : fontaine, paris, eginhard |

vendredi, 21 octobre 2011

Découverte du Méridien de Paris et des médaillons Arago

Le Méridien de Paris est une découverte très récente. Je connaissais son existence, mais j'ignorais quels étaient son tracé exact et son origine.

Il s'agit du méridien qui passe par le centre de l'Observatoire de Paris et qui a déterminé l’implantation exacte dudit Observatoire. Pour toutes les informations techniques et historiques, je vous conseille l'article de Wikipedia.

Ce qui m'a le plus amusé, ce sont les 135 médaillons de bronze qui matérialisent le tracé du méridien dans Paris. Ils ont été conçus par l'artiste néerlandais Jan Dibbets. Ils portent le nom de François Arago et des indications Nord et Sud. L'inscription gravée sur la pierre est la suivante : «Hommage à Arago, 135 médaillons sur l’axe nord-sud du méridien de Paris. Jan Dibbets, commande publique de l’Etat et de la Ville de Paris".

Bien entendu, certains médaillons ont disparu.

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

méridien,paris,médaillons,arago, Jan Dibbets, observatoire

00:36 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : méridien, paris, médaillons, arago, jan dibbets, observatoire |

vendredi, 05 août 2011

Eglises et monuments de Paris : mes photos souvenirs

Rien de secret pour cette fois ! Que du beau avec cet album de photos d'églises et de monuments parisiens. A feuilleter sans modération en cliquant simplement sur la petite image.

Eglise Saint Jean-Baptiste de Belleville 2008-07-15 001.jpg

00:44 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Monuments | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : églises, monuments, paris, photos, parisien |

lundi, 16 mai 2011

Des briques rouges rue Marie-Rose : le couvent des Franciscains Saint-François de Paris

On le voit de loin le couvent des Franciscains. Il s'impose dans un décor peu coloré, à l'écart de l'agitation d'une grande artère.

Son architecture, typique des années 30 m'a immédiatement tapée dans l'oeil.

"Le couvent Saint-François ou Couvent de la rue Marie-Rose est un couvent de franciscains situé au 7 rue Marie-Rose dans le 14e arrondissement de Paris.

Construit en briques dans les années 1930 par les architectes Blavette, Gélis et Hulot, une partie du couvent est ouverte au public. Les verrières sont d'André Pierre, Pierre Villette et Claude Malespine.

Lors de l'occupation allemande le 28 juin 1944, le père Corentin Cloarec (1894-1944), aumônier des « résistants de la place Denfert-Rochereau », y fut assassiné par des membres de l'Abwehr ou de la Gestapo, sur dénonciation. En 1945, une voie voisine, la rue du Père-Corentin, a pris son nom.

Depuis 1997, le couvent est partiellement inscrit (chapelle, décor intérieur, escalier, vestibule et cloître) au titre des Monuments historiques".

Wikipedia

Couvent des Franciscains rue Marie-Rose 75014 20110423 A.JPG
Couvent des Franciscains rue Marie-Rose 75014 20110423 B.JPG

 

00:52 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : briques, rouge, rue marie-rose, couvent, franciscains, 75014, couvent saint-françois de paris |

lundi, 09 mai 2011

Tour du monde à la Cité internationale universitaire de Paris

Rien n'est plus facile que de faire le tour du monde dans Paris : d'une rue à l'autre, on change de continent.

Cependant, la Cité internationale universitaire de Paris regroupe toutes les nationalités sur un seul site.

Située dans le 14e arrondissement de Paris, elle est constituée de maisons dont l'architecture rappelle le style des pays d'origine.

Petite sélection (parmi la quarantaine de maison), réalisée lors d'une visite en compagnie de La Parisienne du Nord et de notre ami Bernard, dit Oeil de Lynx.

L'entrée principale

CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 A.JPG
CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 B1.JPG
CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 B3.JPG
La Maison Franco-Britannique
CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 C.JPG
CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 F.JPG
CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 G.JPG
La Fondation Suisse (oeuvre de Le Corbusier)
CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 I.JPG

La Maison de l'Argentine

CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 M.JPG

Le Beffroi

CITE UNIVERSITAIRE 75014 20110423 O.JPG

 

 

00:37 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : cité universitaire, internationale, paris, université, logements, étudiants |

samedi, 07 mai 2011

Oh désespoir : Paris : les fontaines Wallace changent de couleur !

Ci-dessous, un article (et les photos) du Parisien de ce jour, qui me plongent dans un désespoir profond, alors que j'adore la couleur...

Je vous laisse juger!

"C'est une révolution visuelle ! Depuis le 5 mai, la fontaine Wallace de l'avenue d'Ivry (XIIIe) a troqué sont vert habituel pour un rouge flamboyant. Pour souligner la modernité de ces élémentes typiques du paysage parisien (la capitale en compte 108), la Semapa, société chargée des opérations de rénovation urbaine du XIIIe a en effet décidé de redonner des couleurs aux fontaines. D'ici au mois de juin, deux d'entre elles seront ainsi repeintes en jaune, et même en rose !

Et vous, qu'en pensez-vous ? Etes-vous pour ou contre le changement de couleur de ces fontaines typiquement parisienne ? Votez sur notre site en cliquant ici."

Fontaine-wallace-def_640x280.jpg

Quelle que soit votre opinion, votez !

08:37 Écrit par Sheily Parisienne dans Insolite, Monuments | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : paris, fontaines, wallace, couleur |

vendredi, 25 mars 2011

Insolite comme l'Eglise Notre Dame de Grâce de Passy

On pourrait croire qu'il s'agit de deux monuments distincts : il n'en est rien.

L'Eglise Notre Dame de Grâce de Passy (75016) présente simplement deux entrées, dans deux styles différents.

 

ND de Grâce de Passy 75016 2011-02-05 a.JPG
ND de Grâce de Passy 75016 2011-02-05 b.JPG

 

01:30 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : église, notre dame de grâce de passy, 75016 |

jeudi, 17 mars 2011

Fontaine Maubuée : une des plus anciennes de Paris

Malgré ses atours, cette fontaine a de quoi passer inaperçu : elle fait face au Centre George Pompidou (qui d'ailleurs occupe son ancienne place)! Avec pareille concurrence, peu de passants s'y attardent.

Alors que je me suis arrêtée pour prendre mes photos, une dame d'un certain âge m'a imitée et s'est exclamée "Heureusement que vous prenez cette photo : je n'avais jamais remarqué cette fontaine avant! Et pourtant, je suis une bonne parisienne!". J'étais aux anges!

Pour les informations historiques, Wikipedia est là : La fontaine Maubuée est l'une des plus anciennes fontaines parisiennes. Elle est mentionnée dans les lettres patentes du 9 octobre 1392 par lesquelles Charles VI essaya de mettre un terme aux concessions particulières accordées ou usurpées sur les eaux de Paris. Le nom «Mau buée» signifiant mauvaise buée ou mauvaise lessive, aurait été donné à cette fontaine en raison de la mauvaise qualité de ses eaux provenant des sources de Belleville.

La fontaine actuelle a été construite par Jean Beausire et son fils, Jean-Baptiste Augustin Beausire, en 1733. Elle est décorée d’un bas-relief du 18ème siècle représentant un vase rocaille, entouré de roseaux et de plantes marines.

Originellement située sur l'emplacement occupé aujourd'hui par le Centre Georges-Pompidou, elle a été démontée en 1937 pour être remontée à son emplacement actuel, à l'angle de la rue Saint-Martin et de la rue de Venise 2, et de nos jours l'eau n'y coule plus.

FONTAINE RUE SAINT MARTIN 75003 2011-03-12 A.JPG
FONTAINE RUE SAINT MARTIN 75003 2011-03-12 B.JPG
FONTAINE RUE SAINT MARTIN 75003 2011-03-12 C.JPG

00:49 Écrit par Sheily Parisienne dans Insolite, Monuments | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : fontaine, maubuée, rue saint martin, 75004 |

mercredi, 09 février 2011

Des fers brisés en hommage au Général Alexandre Dumas, né esclave

Lors d’une promenade dans le 17ème arrondissement, cette sculpture imposante et peu ordinaire a tant attiré mon attention que j’ai traversé la place du général-Catroux pour l’observer de plus près.

Intitulé « Fers », ce monument haut de 5 mètres, est l’œuvre de Driss Sans-Arcidet (dit Musée Khômbol). Constituée de deux bracelets d'esclaves de 2,5 tonnes chacun, elle fait référence à la vie du Général Alexandre Dumas. Le premier fer est ouvert, avec quelques maillons de chaîne attachés à la terre : il représente son enfance en esclavage. Le second est fermé mais sa chaîne s'élève vers le ciel : il symbolise l’âge adulte et la gloire en qualité de général de Napoléon Ier.

 

Les fers 2010-12-11a.jpg

Ce fut pour moi une belle occasion de découvrir l’histoire du père et grand-père des écrivains Alexandre Dumas (Les Trois Mousquetaires) et Alexandre Dumas fils (La Dame aux Camélias). Voici quelques extraits de la plaque commémorative apposée au pied du monument :

Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, né esclave à Jérémie (Saint-Domingue, aujourd'hui Haïti) le 25 mars 1762, d’une femme esclave d’origine africaine et d’un colon. Il est le premier général ayant des origines afro-antillaises de l'armée française. Il fit la campagne de Belgique, la guerre de Vendée, la guerre des Alpes, la campagne d'Italie, et la campagne d'Égypte.

 

Les fers 2010-12-11b.jpg

 

 

00:55 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : sculpture, fers, driss sans-arcidet, musée khômbol, général alexandre dumas, esclave, place du général catroux, 75017, paris |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu