Avertir le modérateur

vendredi, 09 septembre 2011

Un coin de campagne à Paris : La Cité des Fleurs

Prolongeons l'été avec cette promenade dans la Cité des Fleurs (75017). 

Loin du bruit de la circulation et bordée de maisons, cette voie privée donne l'illusion de se trouver hors de la ville, l'espace de quelques instants.

"La Cité des Fleurs est un site immobilier desservi par une voie privée, fermée à la circulation publique, dans le 17e arrondissement de Paris. Il est situé dans le quartier des Épinettes.

Deux conventions fondatrices, très précises, ont permis de conserver l'authenticité pittoresque de ce village dans la ville, composé de maisons très diverses dans leur architecture et particulièrement fleuries". (Source et plus d'infos sur Wikipédia)

CITE DES FLEURS 75017 20110702 (3).JPG

CITE DES FLEURS 75017 20110702 (5).JPG

CITE DES FLEURS 75017 20110702 (6).JPG

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

cité des fleurs, village, Paris, 75017, maisons, arbres, jardins

Villages à Paris.

00:54 Écrit par Sheily Parisienne dans Paris Villages | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : cité des fleurs, village, paris, 75017, maisons, arbres, jardins |

mercredi, 09 février 2011

Des fers brisés en hommage au Général Alexandre Dumas, né esclave

Lors d’une promenade dans le 17ème arrondissement, cette sculpture imposante et peu ordinaire a tant attiré mon attention que j’ai traversé la place du général-Catroux pour l’observer de plus près.

Intitulé « Fers », ce monument haut de 5 mètres, est l’œuvre de Driss Sans-Arcidet (dit Musée Khômbol). Constituée de deux bracelets d'esclaves de 2,5 tonnes chacun, elle fait référence à la vie du Général Alexandre Dumas. Le premier fer est ouvert, avec quelques maillons de chaîne attachés à la terre : il représente son enfance en esclavage. Le second est fermé mais sa chaîne s'élève vers le ciel : il symbolise l’âge adulte et la gloire en qualité de général de Napoléon Ier.

 

Les fers 2010-12-11a.jpg

Ce fut pour moi une belle occasion de découvrir l’histoire du père et grand-père des écrivains Alexandre Dumas (Les Trois Mousquetaires) et Alexandre Dumas fils (La Dame aux Camélias). Voici quelques extraits de la plaque commémorative apposée au pied du monument :

Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, né esclave à Jérémie (Saint-Domingue, aujourd'hui Haïti) le 25 mars 1762, d’une femme esclave d’origine africaine et d’un colon. Il est le premier général ayant des origines afro-antillaises de l'armée française. Il fit la campagne de Belgique, la guerre de Vendée, la guerre des Alpes, la campagne d'Italie, et la campagne d'Égypte.

 

Les fers 2010-12-11b.jpg

 

 

00:55 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : sculpture, fers, driss sans-arcidet, musée khômbol, général alexandre dumas, esclave, place du général catroux, 75017, paris |

lundi, 24 août 2009

Le bistrot du Passage se cache passage Geoffroy Didelot (75017)

La première chose que l'on remarque Passage Geoffroy Didelot, c'est la couleur.

Passage Geoffroy Didelot 2009-07-10 001.jpg

Puis, on découvre les façades insolites de boutiques d'un autre temps.

Passage Geoffroy Didelot 2009-07-10 002.jpg
Passage Geoffroy Didelot 2009-07-10 003.jpg

Quand on franchit enfin la porte du Bistrot du passage, on est ravie pas l'ambiance cosy et surtout, dépourvue de musique tonitruante.

La carte est excellente (cuisine traditionnelle), super abordable (5€ l'entrée, 10.50€ le plat) et le personnel très sympa.

A tester un soir d'été comme d'hiver.

Bistrot du Passage : 14 passage Geoffroy Didelot, 75017 Paris. Tel : 08 99 69 08 02. Métro : Villiers.

09:08 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues, Façades, Insolite, Restaurants/Bars | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : bistrot, restaurant, passage geoffroy didelot, 75017 |

mercredi, 24 décembre 2008

Paris illumine la rue de Courcelles (75017)

Pour rester dans une ambiance festive jusqu'à la fin de la semaine (et par manque de temps pour rédiger des billets), j'enchaîne sur la série Paris illumine Paris, en photos et en vidéos.

Aujourd'hui, Paris illumine la rue de Courcelles.

Rue de Courcelles 001 2008-12-20.jpg



00:10 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : paris, illuminations, noël, rue de courcelles, 75017 |

mardi, 16 décembre 2008

Paris illumine Paris : Le Villages Levis (75017)

Rue pietonne bordée de commerçants alléchants, la rue Lévis rayonne sous les lampions.

Rue Levis 01 2008-12-06.jpg Rue Levis 02 2008-12-06.jpg
Rue Levis 03 2008-12-06.jpg

 

Et le désormais incontournable film, qui je me dois le signaler, gagne en stabilité...

 

 

00:51 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : paris, illuminations, noël, rue levis, 75017 |

samedi, 16 août 2008

L'immeuble aux statues

Chauvine que je suis, il a fallu que je trouve l'équivalent parisien de la Maison aux Statues d'Autun! Ce style architectural se révèle aussi bourgeois en ville qu'à la campagne, d'autant qu'il n'en reste que peu de témoins.

601922483.jpg
 
1681973603.jpg

Située au 21 rue Biot (75017), cette maison Louis-Philippe comporte trois étages carrés sur rez-de-chaussée et cinq travées. Sa façade en plâtre est décorée de médaillons et de deux niches abritant des statues conservées au deuxième étage. Les deux baies surmontant la porte d'entrée sont cintrées et géminées. La porte d'entrée est elle-même représentative du style Louis-Philippe. Le n°23 est de la même facture.

(Source : http://www.paris.fr)

00:27 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rue biot, 75017, statues |

vendredi, 08 août 2008

Ecole polonaise de la rue Lamandé (75017)

J'aurais adoré fréquenter un tel établissement, mon ancienne école étant beaucoup moins... accueillante.

Située au 13-15 rue Lamandé, cette École polonaise fût édifiée en 1874. Les bâtiments de style Louis XIII en brique, pierre et ardoise sont disposés autour d'une cour fermée par une grille et deux pavillons. Trois sculptures de Cyprian Godebski rendent hommage à deux grands pédagogues polonais et au docteur Sewerin Galezowski, bienfaiteur de l'école.

1584142310.jpg
432827702.jpg

06:58 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : école, polonaise, rue lamandé, 75017, cyprian godebski |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu