Avertir le modérateur

mercredi, 27 janvier 2010

Tetro : mon film coup de coeur

Aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais eu de film préféré. Si Hair avait marqué mon imaginaire d'adolescente, ce sentiment n'est en rien comparable à celui éprouvé en regardant Tetro, de Francis Ford Coppola.

Ce film en noir et blanc (seuls les souvenirs sont en couleur) a peu fait parlé de lui et les critiques sont loin de l'encenser. Et pourtant... Outre la magnifique réalisation, les secrets de famille, les rapports fraternelles ou encore la folie de l'écrivain maudit constituent autant de thèmes qui m'ont touché au plus profond de moi.

Tetro est désormais mon film favori...

 

00:33 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : tetro, film, cinéma, francis ford coppola, vincent gallo, maribel verdú, alden ehrenreich, carmen maura, klaus maria brandauer |

dimanche, 04 octobre 2009

Pas de Nuite Blanche, mais une Vida Loca

La vida loca.jpgJe pensais déambuler dans les rues de Paris jusqu'au petit matin, mais ma nuit blanche a pris fin en sortant du cinéma.

Mylove et moi sommes allés voir La Vida loca (La folle vie), film documentaire sur la vie des "Maras". Construits sur le modèle des gangs de Los Angeles, ces groupes de jeunes sèment la terreur dans toute l'Amérique Centrale. Le film est une plongée dans les banlieues de San Salvador dans le quotidien des membres d'une armée invisible. Nouveau fléau mondial qui détruit par la violence aveugle les principes démocratiques et condamne à mort une jeunesse privée de tout espoir d'avenir.

L'histoire de ce film est d'autant plus tragique, que mercredi 2 septembre 2009, le réalisateur Christian Poveda est retrouvé mort au Salvador, tué par balles. Âgé de 54 ans, le cinéaste était en train de tourner un autre documentaire dans une banlieue contrôlée par les gangs. La Vida Loca était son premier documentaire a être diffusé en salles.

Loin des images de carte postale, ce film dur et violent décrit avec pudeur et sans voyeurisme le quotidien de jeunes adultes pris au piège de la survie.

La bande son est signée Rocca.

Plus d'infos sur ce film

 

01:27 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : film, cinéma, la vida loca, christian poveda |

dimanche, 16 août 2009

3 jours, 3 euros : annulé à Paris (16 au 18 août 2009)

Mauvaise nouvelle. Contrairement à ce que j'annonçais ici, l'opération "3 jours, 3 euros" dans les salles de cinéma à Paris, prévue ce dimanche 16/08, lundi et mardi, est annulée.

Selon le quotidien Le Parisien, l’opération 3 Jours 3 euros , qui devait proposer, dès aujourd’hui jusqu’à mardi dans les 376 salles de cinéma de la capitale, de ne payer que 3 euros une place de cinéma, a été annulée dans la plus grande discrétion.

A l'Hôtel de Vile, on explique que l'opération coûtait 600.000 euros et ne générait que 300.000 spectateurs. "De plus, elle ne touchait pas les gens qui n’allaient jamais au cinéma ; or c’est pour eux qu’elle avait été créée"...

 

11:47 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : festival, cinéma, 3 euros |

vendredi, 07 août 2009

Cinéma Paris : 3 jours-3 euros

Avis à tous ceux qui, comme moi, ne possèdent pas de carte de cinéma illimitée.

Du dimanche 16 au 18 août 2009, la Mairie de Paris, en collaboration avec la Fédération Nationale des Cinémas Français, renouvelle l’opération 3 jours 3 € en août, pour clore l’été et relancer la fréquentation cinématographique de la rentrée.

Les 376 salles de la capitale seront accessibles au tarif de 3 € par séance, à toutes les séances.

Le prix, les films de l’été, la pluie, trop de soleil, la curiosité, les vacances... toutes les raisons sont bonnes pour passer un bon moment dans les salles obscures de la capitale !

 

10:06 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : cinéma, films, paris, 3 euros |

vendredi, 24 juillet 2009

9ème édition du festival Cinéma au Clair de Lune à Paris

Cinema-au-clair-de-lune_programme.jpgLa 9e édition de Cinéma au clair de lune s’autorise, comme elle change chaque soir de quartier, à passer, de film en film, d’une époque à une autre, conjuguant ainsi, sous le ciel étoilé, déplacements géographiques et projections dans le temps.

Pour le détail des séances, voir sur le site du Forum des Images.

Projections gratuites dans les quartiers de Paris du mercredi 5 au dimanche 23 août. Aucune réservation n’est possible. En cas de pluie, les projections peuvent être annulées.

Quelques recommandations…

- n’oubliez pas une petite laine contre la fraîcheur des nuits d’été.

- merci de respecter le règlement des Parcs et Jardins de Paris.

00:46 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festival, film, cinéma, paris, clair de lune |

mardi, 27 janvier 2009

Allons tous voir Lino!

Bon, je n'ai pas encore vu Lino (le film sort demain), mais ma copine Aurélie joue dedans (et puis on voit un peu Paris)...

Alors pour aider à faire grimper le film au box office, je fais passer le message. Merci pour elle (et pour moi, comme ça, je pourrai me vanter de connaître une star de cinéma)!

 

Plus d'infos sur ce film

Synopsis: "J'ai 2 ans et je ne parle pas. Mais je sais dire papa. Je sais plein d'autres choses aussi. La seule chose que je ne sais pas, c'est pourquoi mon papa boxe tout seul dans la salle de bains. Pourquoi il joue avec un revolver. Et surtout pourquoi il ne veut plus que je l'appelle papa. Ah, au fait, je m'appelle Lino. Oui, comme Lino Ventura".

00:00 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : film, cinéma, lino, lean-louis milesi |

lundi, 26 janvier 2009

Burn after reading : du loufoque et de la star

Déjà plusieurs jours que j'ai vu Burn after reading, mais je ne savais par quel bout en parler tant il s'agit d'un film loufoque à l'état pur!

Au départ, je partais peu convaincue par la bande-annonce projetée lors d'une précédente séance de cinéma. Puis, entre les fous, les névrosés, les pseudos espions, les vrais manipulateurs et autres esquintés de la vie et de l'amour, j'ai ri du début à la fin.

Et une fois n'est pas coutume, je connaissais les noms de TOUS les acteurs, ce laisse supposer un casting de rêve : généralement, je suis à peine capable de citer le nom de l'acteur principal...

 

Plus d'infos sur ce film

 

Synopsis : Osborne Cox, analyste à la CIA, est convoqué à une réunion ultrasecrète au quartier général de l'Agence à Arlington, en Virginie. Malheureusement pour lui, il découvre rapidement l'objectif de cette réunion : il est renvoyé. Cox ne prend pas très bien la nouvelle. Il rentre chez lui à Georgetown pour écrire ses mémoires et noyer ses ennuis dans l'alcool. Sa femme, Katie, est consternée, mais pas vraiment surprise. Elle a une liaison avec Harry Pfarrer, un marshal fédéral marié pour qui elle décide alors de quitter Cox.

Quelque part dans une banlieue de Washington, à des années-lumière de là, Linda Litzke, employée au club de remise en forme Hardbodies Fitness, a du mal à se concentrer sur son travail. La seule chose qui l'intéresse, c'est l'opération de chirurgie esthétique d'ampleur qu'elle désire subir. Elle compte sur son collègue, Chad Feldheimer, pour faire son boulot à sa place. Linda est à peine consciente que le directeur de la salle de sport, Ted Treffon, est fou d'elle, même si elle rencontre d'autres hommes via Internet.

Lorsqu'un CD contenant des informations destinées au livre de Cox tombe accidentellement entre les mains de Linda et Chad, tous deux décident de tirer parti de cette aubaine. Alors que Ted se fait du souci, persuadé que "rien de bon ne sortira de tout ça", les événements se précipitent et échappent bientôt à tout contrôle, occasionnant une série de rencontres aussi dangereuses qu'hilarantes...

00:10 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : film, cinéma, burn after reading, coen |

vendredi, 02 janvier 2009

Du rire aux larmes avec les ouvrières de Louise Michel

louise.jpgAprès les festivités, la manière la plus branchée de commencer l’année est d’aller au ciné. Noémie me propose de voir Louise Michel, une comédie avec Yolande Moreau, réalisée par les deux Grolandais Gustave Kervern et Benoît Delépine. Je ne savais rien du film (pas lu la moindre critique, pas vu de bande-annonce), mais avec pareil casting, je m’attendais à pleurer de rire pendant 1h30. Rien ne s’est déroulé comme prévu…

Louise Michel raconte un drame qui fait ponctuellement la une : un patron voyou délocalise intégralement son usine de textiles pendant une nuit, sans prévenir qui que ce soit. Là où la fiction dépasse la réalité (et où la tragédie tourne à la farce), c’est quand les ouvrières réunissent leurs indemnités et engagent un professionnel pour assassiner leur patron...

Le film est très réussi, bien joué et la caricature (poussée à l’extrême), provoque bien évidemment de nombreux fou-rires. Mais j’ai ressenti comme un malaise : même au 3ème degré, je me demandais parfois s’il fallait rire ou pleurer. Le sujet si grave que parfois je culpabilisais d’en rire…

J’ai passé un bon moment, mais la prochaine séance, je me fais un film d’action.

 

 

Plus d'infos sur ce film

 

 

00:11 Écrit par Sheily Parisienne dans Ne pas manquer! | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : film, cinéma, louise michel, yolande moreau, grolandais, gustave kervern, benoît delépine délocalisation |

jeudi, 06 novembre 2008

Une parisienne à Amsterdam : le Cinéma Tuschinski (4/5)

« Rien ne sert d’écumer les musées, il faut observer avec soin ». Ainsi, le jour se lève avec une envie de m’attarder sur l’architecture locale. Une occasion rêvée de voir de près le Tuschinski, un ancien théâtre reconverti en cinéma. Symbole en puissance du courant Art déco, il retient toute mon attention.

2008-11-01 Amsterdam 002.jpg

2008-11-01 Amsterdam 003.jpg

2008-11-01 Amsterdam 004.jpg

A l’extérieur comme à l’intérieur, tout est d’époque : coupoles, panneaux de bois en marqueterie, vitraux, escaliers, lampes, fauteuils etc.

2008-11-01 Amsterdam 005.jpg 2008-11-01 Amsterdam 006.jpg
2008-11-01 Amsterdam 007.jpg

 

Cette rencontre me fait regretter la destruction du cinéma UGC-Convention : désormais remplacée par un immeuble, cette salle de mon enfance aurait pu témoigner d’une époque révolue. Si seulement on l’avait conservée.

00:53 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Voyages | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : amsterdam, cinéma tuschinski, art déco, cinéma, théâtre |

mercredi, 15 octobre 2008

Confidences Woodyhoodiennes

18982308.jpgEntre autres principes ridicules qui régissent mon existence, j’entretiens cette habitude (déplacée ?) d’assumer tous mes faits et gestes. Car rappelons-le : le ridicule ne tue pas. Ainsi, en ce 14ème jour de l’an de grâce 2008, je révèle sans honte que Vicky Cristina Barcelona est le premier film de Woody Allen que je vois.

Incapable de justifier une telle lacune, je ne compte pas philosopher sur des faits qui appartiennent désormais au passé. Je préfère évoquer le souvenir ému que je garde de ma première fois avec Woody. Il a su me faire rire avec un ton désopilant, me surprendre par des situations et des dialogues décalés, me séduire à travers des plans chargés d’érotisme. Que souhaiter de plus pour une première fois ?

Vicky Cristina Barcelona ne pouvait se dérouler qu’à Barcelone, une des rares villes à pourvoir allier sensualité estivale et foisonnement culturel. Vicky (cartésienne dans la vie et en amour) et sa meilleure amie Cristina (femme d'instincts qui recherche de nouvelles expériences sexuelles et passionnelles) passent l’été à Barcelone. Un soir, lors d’un vernissage, elles rencontrent le peintre Juan Antonio, bel homme à l’existence houleuse. Celui-ci leur fait une proposition indécente : s'envoler avec lui pour Oviedo, consacrer le week-end à explorer les beautés de la ville, à boire du bon vin et à faire l'amour.

00:01 Écrit par Sheily Parisienne dans Films | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : cinéma, film, vicky cristina barcelona, woody allen, scarlett johansson, rebecca hall, javier bardem |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu