Avertir le modérateur

mercredi, 26 octobre 2011

Reconversion de commerce parisiens : du bourdon aux herbes

J'ai déjà évoqué le recyclage d'une boulangerie en boutique de vêtements, ou encore la reconversion d'une poissonnerie en appartement. D'autres commerces parisiens ont conservé leur façade d'origine.

Au Bourdon d'or, ancienne pharmacie de Clérambourg (l'apothicaire d'Henri IV) accueille à présent des baskets.

façades, parisienne, boutique, bourdon d'or,  apothicaire, clérambourg, Henri IV, A la Renommée des herbes cuites, traiteur

L'échoppe voisine, A la Renommée des herbes cuites, est passée de traiteur à bar à vin.

75001, façades, parisienne, boutique, bourdon d'or,  apothicaire, clérambourg, Henri IV, A la Renommée des herbes cuites, traiteur

00:38 Écrit par Sheily Parisienne dans Façades | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : 75001, façades, parisienne, boutique, bourdon d'or, apothicaire, clérambourg, henri iv, a la renommée des herbes cuites, traiteur |

vendredi, 26 août 2011

Architecture de Paris : mes photos souvenirs

L'architecture est un précieux repère pour observer le temps qui passe et sa marque sur la ville.

De l'Antiquité à nos jour, en passant pas le Moyen Age, Paris conserve en ses murs son histoire.

On clique sur la petite image pour tourner les pages de ce dernier album de souvenirs.

Le Castel Béranger 2011-02-05 a.JPG

00:06 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : architecture, façades, paris, photo |

samedi, 06 mars 2010

Vieilles enseignes des métiers de Paris

Encore une enseigne de serrurier qui subsiste rue de Meaux (75019), tandis que la boutique elle-même a disparu.

Clé rue de Meaux 2010-01-17.jpg

D'autres anciennes enseignes parisiennes ici.

00:43 Écrit par Sheily Parisienne dans Façades, Insolite | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : enseignes, façades, anciennes, métiers, paris |

lundi, 30 novembre 2009

Vieilles enseignes des métiers de Paris

Quand les néons n'existaient pas, les commerçants parisiens usaient d'enseignes particulièrement éloquentes pour signaler leur boutique.

On en remarque parfois au fil des promenades. Elles affichent si précisément le message, qu'il devient inutile de préciser le corps de métiers qu'elles représentent.

Métier coiffeur 2009-11-22.jpg
Métier serrurier 2009-11-22.jpg

00:07 Écrit par Sheily Parisienne dans Façades, Insolite | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : enseignes, façades, anciennes, métiers, paris |

samedi, 04 avril 2009

Une parisienne à Londres : les rares photos

Impossible de faire les magasins l'appareil photo à la main, donc je ramène très peu d'images...

De toutes les façons, il me semble légitime de ne pas s'attarder sur Londres par égard pour le thème de ce blog...

2009-03-27 London 006.jpg

2009-03-27 London 009.jpg
2009-03-27 London 014.jpg
2009-03-27 London 015.jpg
2009-03-27 London 018.jpg


 

00:30 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades, Voyages | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : voyage, londres, façades, rues, immeubles, photos |

vendredi, 12 septembre 2008

L’Île Saint-Louis (75004)

Aujourd'hui je déambule du côté de l'Ile Saint Louis.

Impossible de passer à côté de l'aspect historique des lieux, car l'impression qui domine, c'est d'évoluer dans un autre siècle. Je tente de faire abstraction des touristes et je m'imagine au Moyen Age, au coeur du 21ème siècle. Un voyage dans le temps délirant et sans stupéfiants!

Avant 1614, la future île Saint-Louis se composait de deux îlots : l’île aux Vaches et l’île Notre-Dame, pour l’essentiel terres de pâturages. L’arrivée d’Henri IV au pouvoir marque le début des projets d’urbanisation. Mais c’est Louis XIII qui, en 1614, confia à l’entrepreneur général des Ponts, Christophe Marie, le soin de réunir les deux îles et de construire un pont qui les relierait à la rive droite.

De 1614 à 1650, l’île se vit sertie de quais maçonnés, servant à régulariser le contour et à assurer l’horizontalité du terrain contenu. Signe d’une opération d’urbanisme calculé, les rues furent tracées selon un plan régulier, avec des intersections à angle droit. C’est à l’architecte Louis Le Vau que l’île Saint-Louis doit ses œuvres les plus majestueuses. Il s’y installe avec sa famille à la fin des années 1630 et entreprend outre la réalisation de nombreux chantiers privés, la construction en 1644 de l’église Saint-Louis-en-l’île. En 1664, le lotissement de l’île est pratiquement achevé. Elle héberge deux types de population : des artisans et des marchands souvent fortunés qui s’établissent le long de ses rues intérieures et des personnages de rang plus élevés, nobles ou grands bourgeois, qui préférèrent les quais pour l’édification de leurs hôtels particuliers d’où la vue s’étend sur la Seine et la Ville.

Un siècle après, l’île, à l’instar du Marais voisin, a perdu les faveurs de l’élite et mène une vie quasi-provinciale. Quelques meurtrissures lui sont infligées au XIXe siècle avec en 1874 la construction du pont Sully qui entraîne la démolition du splendide hôtel de Bretonvilliers. Après la seconde Guerre Mondiale, l’image de l’île s’est progressivement reconstituée avec l’arrivée de peintres, d’acteurs, de chanteurs, d’hommes politiques et d’amoureux fortunés du vieux Paris. Si son patrimoine exceptionnel ne souffre plus de destructions aussi spectaculaires que par le passé, des dénaturations affectant surtout les intérieurs, continuent par endroit de l’affecter et justifient une vigilance renforcée. (Source: Paris.fr)

Mes coups de coeur en photos dans l'album Architecture, ici.

00:26 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : île saint louis, façades, architecture |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu