Avertir le modérateur

mercredi, 09 juillet 2008

Les moineaux de Johnnie To ont des doigts de fées

383985665.jpgL’albatros de Charles Baudelaire a des ailes de géant qui l’empêchent de marcher. Le moineau de Johnnie To a des doigts qui lui permettent de voler… des portefeuilles.

Le réalisateur hongkongais signe une nouvelle une perle cinématographique, avec Sparrow, une comédie urbaine et poétique.

Si le film est placé sous le signe du moineau, ce n’est pas simplement parce qu’il est plus mignon et moins naïf que le pigeon. En effet, à Hong Kong, un « sparrow » (moineau) est également le nom que l’on donne aux pickpockets : à la manière du moineau volant avec grâce dans le ciel, les pickpockets dérobent leur portefeuille aux badauds. Je souligne une fois encore la poésie ambiante.

Dans Sparrow, Kei est le plus habile des pickpockets de la ville et le chef d’un gang de quatre partenaires. Un jour, une femme ravissante l’ensorcelle au détour d’une ruelle. Chaque membre du gang va, sans le savoir, tomber sous le charme de cette même femme qui ne les a pas croisés par hasard…

Ajoutez à cela une esthétique renversante et une bande son des plus originales. On attend plus que le jour où les moineaux auront des dents.

12:38 Écrit par Sheily Parisienne dans Films, Ne pas manquer! | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : sparrow, johnnie to, moineau, pickpocket, film cinéma |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu