Avertir le modérateur

lundi, 18 avril 2011

Aux portes du Marais...

Petite collection de portes, originales ou majestueuses, d'immeubles situés dans le quartier du Marais.

PORTE RUE BEAUTREILLIS 75004 20110324.JPG

Rue Beautreillis

PORTE RUE BRAQUE 75003 20110212 B.JPG
Rue Braque
PORTE RUE BRAQUE 75003 20110212 C.JPG
Rue Braque
PORTE RUE DU PARC ROYAL 75003 20110212.jpg
Rue du Parc Royal
PORTE RUE DU PLATRE 75004 20110212.JPG
Rue du Plâtre
PORTE RUE DU TEMPLE 20110212 B.JPG
Rue du Temple

 

00:42 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : portes, marais, paris |

samedi, 25 octobre 2008

L'autre visage du Marais

Afin que personne n'aille imaginer que le Marais ne compte que des immeubles moyen-ageux, je rétablis la vérité avec cet exemple Art Déco du 17 boulevard Bourdon (75004).

 

Boulevard Bourdon n17 2008-09-07 004.jpg

 

Plus de détails de cet immeuble ici, dans l'Album Architecture.

00:12 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : boulevard bourdon, 75004, art déco, marais |

vendredi, 24 octobre 2008

De si jolis noms de rue

Pour clore cette épopée dans le temps, je tiens à rendre hommage aux créatifs parisiens qui nommèrent les rues du Marais : rue des Blancs Manteaux ; rue du Pont aux Choux ; rue du Pas de la Mule ; rue des Mauvais garçons… Avec des noms si imagés, je défie quiconque de ne pas souhaiter connaître leur origine. Un jour peut-être, je prendrai chacune des plaques en photos pour en faire un mur à la gloire des noms de rue… Un jour !

En attendant, voilà déjà un bâtiment de la rue des Francs Bourgeois :

Rue des Francs Bourgeois 2008-09-19 022.jpg

 

Et un autre dans la rue du Grenier sur l’eau :

Rue du Grenier sur l'eau 2008-09-19 018.jpg

 

00:55 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Façades | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : marais, architecture, médiévale, 75004 |

jeudi, 23 octobre 2008

Tavernier à boire !

Même si Les Misérables se déroulent dans le Paris du 19ème siècle, j’imagine parfaitement les Thénardier tenir une auberge qui ressemble au Relais Saint Gervais. Après tout, s’il tient encore debout au 21ème siècle, rien n’empêche de qu’il en existait de semblables vers 1818.

Relais Saint Gervais 2008-09-19 006.jpg

Relais Saint Gervais 2008-09-19 007.jpg

Relais Saint Gervais 2008-09-19 008.jpg

00:49 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues, Façades | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : marais, architecture, médiévale, 75004 |

mercredi, 22 octobre 2008

Un décor de conte de fées

Comme je le racontais lundi, ni l’appel de la nourriture, ni les sirènes des boutiques de vêtements ne m’empêcheront de raconter Paris en images. Surtout quand je déambule dans des ruelles qui évoquent les princesses (qui portaient de belles robes) et les princes charmants (qui mangeaient copieusement).

Mon objectif s’attarde tout d’abord sur la rue Cloche Perce (75004).

Rue Cloche perce 2008-09-19 001.jpg

Rue Cloche perce 2008-09-19 002.jpg

Rue Cloche perce 2008-09-19 003.jpg

Rue cloche perce 2008-09-19 004.jpg

Cette voie s'étirant entre les rues François Miron et des Rois de Sicile, tire sans doute son nom d'une enseigne faite d'une cloche bleue (cloche perse). Elle portera le nom de rue Renaut le Fèvre en 1250. On lui donnera celui de rue Cloche Percée et rue de la Grosse Margot au XVIIIème siècle. (Source : insecula.com)

00:43 Écrit par Sheily Parisienne dans Architecture, Dédale de rues, Façades | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : marais, architecture, médiévale, 75004 |

lundi, 20 octobre 2008

Bruncher sans s’ébouillanter

Comme l’été indien se prolonge sur Paris, ça me donne des envies de brunch au soleil. Mais qui dit brunch dit calories. Donc avant le départ, il faut prévoir une destination stratégique qui se prête tant à faire bombance, qu’à encourager une promenade digestive. Heureusement, le Marais et ses boutiques nous accueillent à bras ouverts, même le dimanche.

Je dois retrouver Mel vers 13h30, mais je profite d’une large avance sur l’heure de rendez-vous pour réaliser un petit reportage dans le quartier. Car si le Marais est trop urbain à mon goût (j’aime les villages parisiens), ses rues pavées et son architecture médiévale en font l’un des plus emblématiques du Paris historique.

De retour à la station Saint Paul, je retrouve Mel et nous cheminons en direction de L’ébouilanté. Caché sur une placette qui échappe mystérieusement à l’agitation alentour, ce restaurant bénéficie de l’une des rares terrasses sans circulation de la capitale. Il n’y a malheureusement plus de place dehors, donc nous prenons place à l’intérieur, où le cadre rappelle celui d’une crêperie du fin fond de la Bretagne.

La carte propose de nombreux plats qui semblent appétissants, mais nous convoitons le brunch, particulièrement copieux : thé ou café, jus d’orange pressée, deux parts de cakes, tartines de miel et confiture, œufs brouillés au saumon et panacotta. Bref, de quoi tenir plusieurs heures de shopping dans la foulée.

Car ensuite, nous ne manquons pas de nous dégourdir les jambes dans chaque magasin de la rue des Francs Bourgeois : de Sandro à L’Artisan Parfumeur, en passant par Marionnaud ou La Chaise Longue, il y a de quoi faire du sport et dépenser pour toute la famille et toute la maison…

L'ébouillanté 2008-09-19 020.jpg

 

L’ébouillanté : 6, rue des Barres, 75004 Paris. Tel : 01 42 71 09 69

00:06 Écrit par Sheily Parisienne dans Restaurants/Bars | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : brunch, terrasse, marais, l'ébouillanté, 75004 |

samedi, 14 juin 2008

Impasse des Arbalétriers

Cette impasse des Arbalétriers s’ouvre entre deux hôtels du début du XVIIème siècle.

Au Moyen Age, elle menait à la fois à l'ancien hôtel Barbette et au terrain d'entraînement des arbalétriers, au pied de la muraille de Philippe-Auguste.

Les extrémités de la ruelle sont occupées par deux corps de logis en encorbellement, datant d'environ 1620.

Dans ces parages, Jean sans Peur, duc de Bourgogne, fit assassiner son cousin Louis, duc d'Orléans, frère de Charles VI, qui venait rendre visite à la reine Isabeau de Bavière à l'hôtel Barbette. Ce crime sera à l'origine de la guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons.

1469212306.jpg

08:40 Écrit par Sheily Parisienne dans Dédale de rues | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : impasse des arbalétriers, marais, paris |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu