Avertir le modérateur

mercredi, 09 février 2011

Des fers brisés en hommage au Général Alexandre Dumas, né esclave

Lors d’une promenade dans le 17ème arrondissement, cette sculpture imposante et peu ordinaire a tant attiré mon attention que j’ai traversé la place du général-Catroux pour l’observer de plus près.

Intitulé « Fers », ce monument haut de 5 mètres, est l’œuvre de Driss Sans-Arcidet (dit Musée Khômbol). Constituée de deux bracelets d'esclaves de 2,5 tonnes chacun, elle fait référence à la vie du Général Alexandre Dumas. Le premier fer est ouvert, avec quelques maillons de chaîne attachés à la terre : il représente son enfance en esclavage. Le second est fermé mais sa chaîne s'élève vers le ciel : il symbolise l’âge adulte et la gloire en qualité de général de Napoléon Ier.

 

Les fers 2010-12-11a.jpg

Ce fut pour moi une belle occasion de découvrir l’histoire du père et grand-père des écrivains Alexandre Dumas (Les Trois Mousquetaires) et Alexandre Dumas fils (La Dame aux Camélias). Voici quelques extraits de la plaque commémorative apposée au pied du monument :

Thomas Alexandre Davy de la Pailleterie, né esclave à Jérémie (Saint-Domingue, aujourd'hui Haïti) le 25 mars 1762, d’une femme esclave d’origine africaine et d’un colon. Il est le premier général ayant des origines afro-antillaises de l'armée française. Il fit la campagne de Belgique, la guerre de Vendée, la guerre des Alpes, la campagne d'Italie, et la campagne d'Égypte.

 

Les fers 2010-12-11b.jpg

 

 

00:55 Écrit par Sheily Parisienne dans Monuments | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : sculpture, fers, driss sans-arcidet, musée khômbol, général alexandre dumas, esclave, place du général catroux, 75017, paris |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu