Avertir le modérateur

vendredi, 28 janvier 2011

Portrait de Saint Vincent de Paul en lames d’aluminium

Un portrait fort original, conçu comme une sorte de panneau publicitaire dont les lames resteraient immobiles. Cette technique donne un effet particulièrement intéressant, car le passant discerne plus ou moins bien le visage de Saint Vincent de Paul, en fonction de sa position et de sa progression dans la rue.

Effigie de Saint Vincent de Paul 2010-12-13.jpg

Datant de 1987, ce portrait situé rue du Faubourg Saint Denis, est l'oeuvre de l'artiste plasticien français Jean-Pierre Vasarely, dit Yvaral.

Sa biographie et ses techniques sont détaillées sur l'Encyclopedie Universalis, dont est tiré cet extrait : "Fils du célèbre peintre d'origine hongroise Victor Vasarely, il prend le nom d'Yvaral pour acquérir une reconnaissance personnelle. Ce qui est d'autant plus difficile qu'il engage ses pas sur les traces paternelles, en conjuguant art, mathématique et optique. Formé aux arts graphiques à l'École des arts appliqués, Yvaral se fait connaître, au milieu des années 1950, en peignant des œuvres mathématiquement structurées. Dès 1954, son art met en exergue les modes d'organisation du monde par la vision, en jouant sur la perturbation des phénomènes physiologiques et cognitifs : instabilité des formes en réseau, effet de moirage, échelonnement en profondeur des trames de fils de vinyle et de nylon. De 1960 à 1968, il est membre co-fondateur actif du G.R.A.V. (Groupe de recherche d'art visuel), qui milite pour une création ludique en équipe et sans ésotérisme, à l'encontre du lyrisme individualiste et du pop art. Dans les installations dans la rue que réalise le groupe, Yvaral implique le spectateur".

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu