Avertir le modérateur

mardi, 27 mai 2008

Le mercato dans mon placard

Il existe un rituel de mode incontournable, pratiqué chaque année par des millions de femmes : le passage des fringues d’hiver au fringues d’été (et vice versa).

Généralement réalisée à chaque changement de saison, cette activité mélange contrainte de l’effort et plaisir de redécouvrir des habits oubliés. Et puis pour certaines (comme moi), c’est l’occasion de remplir des sacs de dons pour les bonnes œuvres.

Bien que gardienne de cette coutume depuis que j’enfile mes chaussettes toute seule (ou presque), cette tradition ancestrale me pose de plus en plus de problèmes depuis le réchauffement de la planète. En effet, le flou météorologique qui entoure ces périodes charnières rend les transbordements de vêtements bien délicats. Jadis, l’hiver comme l’été respectaient les dates du calendrier. Désormais, c’est la canicule en février et la neige au mois d’août. Les efforts liés aux modalités de transferts (laver, repasser, plier, remballer, stocker, déballer, cintrer, plier…) ne garantissent donc pas des résultats vestimentaires à hauteur de la pluie et du beau temps !

Lasse d’attendre de gagner le gros lot à l’Euromillion, et de m’offrir une maison avec un dressing si grand que les transferts deviendraient obsolètes, j’erre de janvier à décembre avec des tenues demi-saison.

Ce billet a été réalisé pour le Concours du Boudoir en collaboration avec SABRINA.

06:20 Écrit par Sheily Parisienne dans Lèche-vitrine, Pipelette | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : transferts, vêtements, saison, mercato |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu