Avertir le modérateur

lundi, 28 septembre 2009

La RATP met en scène « 60 ans d’histoires en commun »

Quel choc de découvrir, par un dimanche ensoleillé, un mur en faïence identique aux murs du métro, dressé en pleine rue. Je m'approche de cette curiosité et je remarque que la surface est recouverte de photos. Notamment d'anciennes publicités de la RATP... Et là, je percuet!

La RATP fête son soixantième anniversaire et entend pour l’occasion revivre « 60 ans d’histoires en commun » avec ses voyageurs. Dans ce contexte, elle organise du 15 septembre au 4 octobre, en partenariat avec Paris Match, une exposition photos intitulée « 60 ans d’histoires en commun ».

Un mur d’images de 22 m de long sur 5 m de haut (mon fameux mur), créé par l’artiste Philippe Cazaban, met en scène, sur la Piazza du Centre Pompidou, une soixantaine de photographies retraçant « 60 ans d’histoires en commun » entre la RATP et ses voyageurs. L’exposition sera organisée autour de trois grands thèmes, tous en lien avec la RATP : la ville au quotidien, les grands rendez-vous de l’Histoire et la culture.

L’exposition « 60 ans d’histoires en commun » est également déclinée sur le site www.ratp.fr, jusqu’à la fin de l’année 2009.

60 ans d’histoires en commun 2009-09-27 001.jpg
60 ans d’histoires en commun 2009-09-27 004.jpg
60 ans d’histoires en commun 2009-09-27 005.jpg
60 ans d’histoires en commun 2009-09-27 006.jpg
60 ans d’histoires en commun 2009-09-27 007.jpg

00:31 Écrit par Sheily Parisienne dans Ne pas manquer! | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : histoire, paris, ratp, transports en commun, 60 ans d’histoires en commun, exposition |

vendredi, 30 janvier 2009

Adieu Carte Orange, l'ère du pass Navigo est arrivée

coupôn.jpgCela fait environ deux ans que j'ai abandonné le sacro-saint duo coupon mensuel et Carte Orange pour un pass Navigo abonnement intégral (comprendre abonnement annuel). Malgré tout, je ne peux m'empêcher d'avoir un pincement au coeur à l'idée que plus jamais je ne verrai de coupon magnétique. Pire encore : je n'en ai même pas conservé un en souvenir. Quand je pense que nous avions presque le même âge, cela me fait craindre le pire...

 

Questions et réponses relatives à ce changement historique dans un article d'Alexandre Sulzer paru dans 20 Minutes :

Après 391 mois de bons et loyaux services, la Carte orange disparaît dimanche. Ou plus exactement le coupon magnétique que les Franciliens avaient l'habitude d'acheter chaque début de mois ou de semaine depuis juillet 1975.

Les abonnements hebdomadaires et mensuels continuent, eux, d'exister mais uniquement sur le pass Navigo.

navigo.jpg

Pourquoi ce changement ?

Le passage du magnétique à la télébilletique offre le principal avantage, selon les entreprises de transport et le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif), d'être plus fiable technologiquement. Par exemple, les billets pouvaient jusqu'alors être coincés dans les machines de contrôle par des chewing-gums. Le coût de la maintenance est donc moins élevé. Et le trafic des voyageurs se fait de façon plus fluide. Autre avantage : la lutte contre la fraude est renforcée puisque le pass n'est pas réutilisable en cas de perte ou de vol. Enfin depuis cet automne, il est possible de cumuler plusieurs abonnements, par exemple, un annuel 2 zones et un abonnement 5 zones d'une semaine.

Pourquoi maintenant ?

Février est l'aboutissement d'une transition en douceur. 93 % des abonnés mensuels du Transilien et 96 % des abonnés RATP étaient déjà passés à Navigo courant janvier. Reste donc quelques dizaines de milliers d'irréductibles qui n'ont plus le choix.

Pourquoi Navigo n'est-il pas anonyme ?

Justement pour permettre le remboursement en cas de perte ou de vol. A noter l'existence d'un pass Navigo Découverte, lui anonyme, mais pas remplaçable. Les noms des clients ne sont jamais associés aux données de validation (heures et lieux de passage...), assurent les transporteurs.

Combien de temps sont conservées les données ?

La RATP indique qu'elles le sont entre 7 et 8 minutes, alors que la SNCF les conserve pendant 24 heures maximum. La justice ne peut les requérir que pendant ce court laps de temps. En revanche, les trois dernières validations sont conservées dans le Pass. Et peuvent être lues à la demande des autorités.

Quelles évolutions à prévoir ?

Le Stif n'est pas très bavard à ce sujet mais techniquement, il est désormais possible de créditer chaque Pass d'un certain nombre de voyages. Comme à Londres.


11:01 Écrit par Sheily Parisienne dans Breaking news | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : transports en commun, bus, métro, carte orange, navigo |

vendredi, 21 novembre 2008

Station Monoprix : tout le monde achète !

Mes proches savent combien j’adore Monoprix, seul magasin parisien où l’on puisse acheter à la fois des courgettes, du maquillage et des vêtements jusqu’à 22h.

Désormais, le « City marché » frappe encore plus fort, car la chaîne vient d’inaugurer le Monop’ Châtelet, situé au cœur de la station de métro ! Ouvert de 7h à 21h, du lundi au samedi, cette nouvelle boutique propose aux voyageurs d’acheter des produits prêts à consommer, une épicerie classique, une épicerie fine, un rayon de produits frais.

Je ne sais pas encore si j’irai pour autant me balader plus souvent dans les couloirs du métro, mais le concept présente l’avantage de ne pas devoir remonter à la surface quand il manque un ou deux ingrédients à acheter avant de rentrer dîner.

00:47 Écrit par Sheily Parisienne dans Breaking news, Lèche-vitrine, Pipelette | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : monoprix, city marché, ratp, métro, transports en commun, châtelet, les halles |

mardi, 28 octobre 2008

Expédition en proche banlieue

En raison d’un grand nombre d’activités intra-muros, je limite mes déplacements au-delà du périphérique à trois voyages trimestriels. En réalité, je crains surtout qu’une fréquentation trop régulière de la banlieue n’altère mon jugement et que je finisse par succomber aux sirènes des trajets sur la ligne A ou C du RER. Une telle faiblesse mettrait un terme à mes révélations quotidiennes sur Paris. Je m’emploie donc à résister.

Malgré toutes mes précautions, le destin (ou plutôt le travail) se joue de moi. Je viens en effet d’entreprendre trois voyages inédits en l’espace de trois jours, me contraignant à étrenner mes souliers neufs sur les trottoirs de Bry sur Marne, Nanterre et Montreuil.

Si le trajet jusqu’à Montreuil s’avère simple (le métro me dépose à destination), les deux autres excursions se révèlent plus périlleuses. En plus du RER, je découvre avec bonheur que les bus de banlieue se succèdent à des horaires pas forcément réguliers…

Outre le dépaysement (je n’ai malheureusement pas eu le temps de prendre des photos), ces trajets longue distance présentent un avantage singulier : ils donnent du temps pour lire et pour écrire. Bref : la banlieue libère la créativité.

00:06 Écrit par Sheily Parisienne dans Pipelette, Voyages | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : banlieue, rer, transports en commun |

jeudi, 13 mars 2008

Morceaux choisis de Montpellier

Passage éclair (2 heures) à Montpellier, mais je découvre une ville empreinte d’histoire avec :

§          de charmantes ruelles aux boutiques ultra branchées,

§          des transports en commun décorés de fleurs ou dans les tons roses (jusqu’aux tickets de bus),

§          des monuments imposants et une architecture remarquable.

En revanche, pas de H&M (« Il est à Nîmes » m’a-t-on informé).

Impossible donc de dépenser raisonnablement, même en seulement deux petites heures…

 

d7b34f65623178a232c0cb3b75cd2cef.jpg
45513581093fbbffb6569ec34a1180cf.jpg
970e46d7538836877159ce4259327826.jpg
 

07:55 Écrit par Sheily Parisienne dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : voyage, Montpellier, rues, transports en commun, boutiques |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu